Publié dans Politique

Communales à Tana - « Iarivo Mandroso » vote pour Naina Andriantsitohaina

Publié le dimanche, 17 novembre 2019

L’association « Iarivo Mandroso », fondée par Guy Razanamasy il y a 30 ans, appelle à voter pour le candidat à la Mairie de la Capitale Naina Andriantsitohaina. L’annonce a été faite vendredi dernier à l’hôtel Ibis Ankorondrano par le fils de l’ancien édile d’Antananarivo, Ndriana Razanamasy. Une décision prise à la suite de la consultation avec la famille et les membres de l’association. Les membres de l’association affirment que le candidat numéro 4 présente la même vision que l’ancien maire Guy Razanamasy. Le candidat de l’Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina est par ailleurs un opérateur économique tout comme le fut le fondateur de l’association Iarivo Mandroso. L’association était restée en sourdine ces dernières années. Fondée en 1989 par Guy Willy Razanamasy, elle était depuis présidée par Mamy Rajaobelina, lequel a remis la présidence de l’association à Ndriana Razanamasy. L’entité a pour vision « Iarivo, vohitsara manainga fanahy », autrement dit Iarivo, une ville organisée, active, en bonne forme, et où il fait bon vivre. L’association estime que Naina Andriantsitohaina incarne l’héritage laissé par Guy Willy Razanamasy.

Naina Andriantsitohaina justement qui a continué ses descentes en fin de week-end. Samedi, il est notamment descendu dans le cinquième Arrondissement, accompagné comme à ses habitudes des candidats conseillers municipaux de la liste IRK, du député Naivo Raholdina et de la conseillère municipale Véronique Rajerison. A la tribune, l’aspirant-édile de critiquer le bilan catastrophique du couple Ravalomanana en particulier et du Tiako i Madagasikara en général à la tête de la Commune, pointant du doigt notamment les ordures et le manque d’infrastructures. « La population a été délaissée ces dernières années », déplore le candidat de l’IRK. « Certains disent qu’ils ont un programme pour Antananarivo alors qu’ils n’ont rien fait pendant ces cinq dernières années. Qu’est-ce qu’ils peuvent encore promettre pour les prochaines années ? Il nous faut du changement », prévient-il alors. Rajoutant une couche, le candidat estime qu’ « à défaut de projets pour Antananarivo », certains de nos adversaires passent leur temps à nous (Naina Andriantsitohaina et son équipe, ndlr) dénigrer sur les réseaux sociaux ». Et lui de préciser que « Si nous voulons vraiment avancer, c’est sur des programmes que nous devons nous concentrer ». A bon entendeur.
La Rédaction

Fil infos

  • Culture à grande échelle dans le Bas-Mangoky - Ni vente ni location de terrains aux Arabes
  • Dirigeants de Communes - Le mari et l’épouse, élus maires !
  • Elections communales et municipales - 32 Communes à réorganiser
  • Medias - Le grand Franck Raharison n'est plus
  • Autosuffisance alimentaire - Objectif atteint plus tôt que prévu
  • Reboisement national - Le plus important à faire
  • Période de pré-remaniement - Ambiance malsaine dans l’air
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Des sénateurs fustigent Rivo Rakotovao
  • Mairie d’Antananarivo - Les dix ennemis de Naina Andriantsitohaina
  • Fonction publique - 23 437 agents de l’Etat dans une situation délicate

Editorial

  • La dernière chance !
    A deux pas de la ligne de marquage signalant l’arrêt obligatoire du « check point » pour le contrôle systématique, nous, en tant que « sentinelle » du pays, tenons  solennellement et avec tous les respects d’usage à aviser le « Contrôleur » sur certains points à ne jamais passer de travers ni sous-estimer. Selon certaine presse privée, le contrôle et évaluation des membres du Gouvernement aurait été déjà bouclé. Si de telle information est avérée, il reste au locataire du Palais de prendre la décision finale. Selon la Constitution, l’initiative au remaniement et le dernier mot relatif aux nominations des membres du Gouvernement appartiennent au Chef de l’Etat. Les heureux admis pourront continuer le chemin avec lui, tandis que les recalés resteront à quai. Sur ce point, il n’y a pas de complaisance. Ou bien les résultats durant les douze mois de test témoignent le signe du positif, concluant, alors vous avez réussi. Ou au…

A bout portant

AutoDiff