Publié dans Politique

Communales 2019 - Des nombreuses associations derrière Naina Andriantsitohaina

Publié le jeudi, 21 novembre 2019

Prise de conscience collective. Les associations confirmant leur soutien au candidat Naina Andriantsitohaina se multiplient. Hier, dans l’après-midi, deux associations dont le « Zanabahoaka miara- misalahy » et « Miaramila sosialy » ont effectué leur déclaration officielle, au quartier général du candidat n°4, à la Villa Pradon à Antanimena. « Nous sommes conscients de notre responsabilité envers la vie de notre Nation. Madagascar vit désormais une nouvelle ère avec un nouveau Président. Il est également temps d’apporter le changement au niveau des Communes. C’est pourquoi, nous pensons que pour la Capitale, Naina Andriantsitohaina est le plus compétent pour le redressement de notre chère ville, pour une Antananarivo propre, moderne et paisible. Il a en effet la volonté de changer le quotidien de la population d’Antananarivo » a soutenu Rija Ramartial, président de « Zanabahoaka miara-misalahy » durant son allocution. Et  le secrétaire général de « Miaramila sosialy », Paul Ramamonjisoa, l’a rejoint en rajoutant que « les déplacements que nous avons effectués avec le candidat à travers les différents quartiers nous ont montré que c’est une personne de confiance. Et comme il a vu tous les principaux problèmes auxquels la population est actuellement confrontée, il saura proposer des solutions adaptées ».

D’un autre côté, ce prétendant à la Mairie de Tanà a également reçu l’appui du parti politique « Avana ». Effectivement, avant-hier, le président d'honneur du parti, le docteur Jean-Louis Robinson et la coordonnatrice nationale le docteur Lucie Solofonirina ainsi que d'autres membres ont effectué une déclaration officielle, à Ambohimiandra. « Le parti Avana s'est adhéré à la plateforme IRD qui a obtenu la majorité lors des législatives de 2019. C’est pourquoi, pour les communales, nous soutenons le candidat Naina Andriantsitohaina. D'ailleurs, le secrétaire national du parti fait partie des candidats dans la liste de conseillers municipaux présentés par l'IRK », ont-ils soutenu. A l’approche de la clôture de la propagande, le candidat prépare déjà le « Faradoboka » pour dimanche prochain au Palais des sports de Mahamasina.
La Rédaction

Fil infos

  • Adoption de la loi sur la communication - « C’est l’aboutissement d’un long combat », dixit Lalatiana Rakotondrazafy A.
  • Remède injectable contre le Covid-19 - Coup d’envoi des essais cliniques à Andohatapenaka
  • Pharmalagasy - Une capacité de 15 000 unités de gélules CVO+ par minute
  • Loi de Finances rectificative 2020 - Le Sénat veut récupérer « ses » 7 milliards Ar
  • Président Andry Rajoelina - « Je suis toujours là avec les Malagasy »
  • Un millier de Malagasy bloqués à l'étranger - L'Etat attend l'opportunité pour les rapatrier
  • Réouverture des frontières européennes - Les ressortissants malagasy écartés !
  • Restitution des îles Malagasy - Vers le renforcement de la revendication
  • Combat  pour les îles malagasy - Les pays de la SADC derrière Madagascar
  • Cas asymptomatiques du Covid-19 - Le traitement à domicile désormais autorisé

La Une

Editorial

  • Un grand pas !
    Neil Amstrong, sur la lune, s’exclamait dans un enthousiasme vivant et plein d’émotions quand il a pu réaliser son premier pas « Un petit pas sur la lune mais un grand pas pour l’humanité ! » La SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) prend fait et acte la requête de Madagasikara pour la restitution des îles Malagasy (Eparses) au sein du territoire de la République Malagasy. Notons que Madagasikara fait partie de fait et de droit de l’Organisation sous-régionale pour le compte de l’Afrique australe. Une organisation que l’ONU et l’UA dictent dans le processus de développement et du règlement des conflits  dans cette région. Conformément au principe de subsidiarité, cher aux instances supérieures onusiennes et africaines, l’ONU et l’Union africaine ne peuvent pas traiter directement les problèmes ou autres des pays africains sans passer par la structure de la sous-région et vice-versa aucun pays ne doit pas s’adresser directement à l’ONU…

A bout portant

AutoDiff