Publié dans Politique

Association Fitia - Des compléments alimentaires pour 4 200 écoliers

Publié le mercredi, 27 novembre 2019

4200 jeunes écoliers bénéficieront des compléments alimentaires “Ferozinc” offerts par l'Association Fitia. Ces compléments alimentaires ont été remis aux bénéficiaires, mardi dernier, lors d'une descente marathon de cette association dans cinq Ecoles primaires publiques de la Capitale, Ampandrana Est, Ambohipo, Ampefiloha Ambodirano, Antohomadinika 3G Hangar et Manjakaray. Ces écoliers ont également obtenu des dictionnaires, comme ceux distribués récemment par le Président de la République, des tabliers ainsi que des cartables. Riche en fer, en zinc et en vitamine C, le Ferozinc apporte des éléments nutritifs nécessaires à la croissance des enfants. « Mon devoir, en tant qu'épouse du Président de la République, est de prendre soin des enfants malagasy à travers toute l'île.

Je suis présente ici aujourd'hui (mardi dernier, ndlr) parce que je vois et je sens que les enfants malagasy ont un problème d'insuffisance alimentaire. Ce sont des compléments alimentaires et non des médicaments car ils complètent votre alimentation au quotidien », a expliqué la présidente de l'Association Fitia, Mialy Rajoelina, devant les écoliers et les responsables. « Ce complément alimentaire fournit aux écoliers du tonus pour affronter les études », d'après les indications d'un responsable auprès d'une des écoles primaires. « En l'absence de cantine scolaire, certains écoliers sont en difficulté, les résultats scolaires s'en ressentent. D'où l'intérêt de ces compléments alimentaires. De telles prises de responsabilité sont les bienvenues », renchérit Raharimalala Fidelis Voahirana, directrice de l'EPP Ambohipo. Lors de cette visite des EPP, les élèves ont émis leur souhait à la Première dame de renforcer leur niveau de français. Ainsi, Mme Mialy Rajoelina a proposé de dépêcher des professeurs afin de dispenser des cours de français gratuits tous les samedis surtout pour les élèves en classe d'examen.

Lalaina A.

Fil infos

  • Kidnapping et blanchiment - Lex et consorts condamnés à 15 ans de réclusion criminelle
  • Restitution des îles malagasy de l’océan Indien - Rajoelina et Ratsiraka main dans la main !
  • Fleury Rakotomalala et Fanirisoa Ernaivo - Leurs dérives hystériques plombent l'aile de l'opposition
  • Communication médiatisée - Les députés votent la loi à l'unanimité
  • Restitution des îles éparses - Les Malagasy vont parler d’une seule voix
  • Un coup d'Etat en gestation - La France comme base arrière des comploteurs
  • Voiture administrative et location de l'Hôtel de ville - Les bourdes des dirigeants dénoncées !
  • Lalao Ravalomanana et Riana R. - L’heure de rendre des comptes !
  • Menace du TIM - Un pansement sur une jambe de bois
  • Vote historique - Tana élit un maire pro-régime pour la première fois !

La Une

Editorial

  • Non-évènement !
    Deux rigolos du microcosme politique local se rencontrent quelque part sous d’autres cieux. Deux personnages du genre énergumène ayant quelques points en commun trament ailleurs sous prétexte, dit-on, de dénoncer des fraudes électorales. Ils sont tous deux d’anciens Chefs d’Etat, et d’un. Ils ont fini chacun leur mandat en queue de poisson. En bref, des « indésirables » dans leur propre pays. De connivence avec quelques individus de la même « espèce », ils fomentent la pagaille ailleurs pour déstabiliser voire même renverser le régime en place. En réalité, leur manigance ne rime à rien. Etant des rejetés sinon des recalés pas plus lourds que le poids d’un brin de cheveu,  Ravalomanana Marc et Rajaonarimampianina Hery, car il s’agit d’eux, des « poids plumes », ne pèsent pas trop pour pouvoir renverser la tendance. Leurs gesticulations ne méritent même pas qu’on y prête attention. C’est un non-évènement ! Seulement, des observateurs avertis et pointilleux s’accordent à déduire…

A bout portant

AutoDiff