Publié dans Politique

Immeubles R+4 à Ivato - Le Président Rajoelina pose les premières pierres

Publié le vendredi, 13 décembre 2019

38 immeubles vont sortir de terre, à Ivato. Les premières pierres ont été posées, hier, par le Président de la République Andry Rajoelina. Ce projet rentre dans le cadre de la concrétisation du « Velirano N°11 » du Chef de l’Etat qui consiste à offrir des logements décents pour tous. Les travaux de terrassement de 14 ha de terrain domanial, qui accueilleront ces infrastructures modernes, ont déjà débuté le 9 décembre 2019. La durée desdits travaux est d’un an et demi et la réalisation de ce projet financée entièrement par l’Etat malagasy.

 

Le projet consiste à la construction de 38 immeubles de 4 étages chacun, et qui comprendront 608 appartements. Les immeubles sont prévus pour accueillir 2400 personnes. Durant la cérémonie de pose de premières pierres, qui s'est déroulée hier à Ivato, le Président de la République a annoncé que ces logements seront destinés à la classe moyenne à savoir des travailleurs  issus du secteur public et du secteur privé. Le paiement de ces appartements suivra un système de vente-location où les acquéreurs pourront être propriétaires définitifs après une période de location de 15 ans. Le Chef de l'Etat a aussi martelé que les règles de la transparence seront garanties dans les critères d’acquisition de ces habitations qui se feront notamment par le biais d’un tirage au sort. Chaque appartement sera aménagé selon les normes d’une maison décente.  Outre les espaces d’habitation, les immeubles du nouveau quartier d’Ivato seront équipés de parkings, de commerce de proximité, d’une aire de jeux et d’espace vert. Situé près du 1er RFI, sur la nouvelle route reliant Tsarasaotra à Ivato, le projet se trouve à une quinzaine de minutes du centre-ville. Chaque immeuble sera également alimenté par les énergies renouvelables telles que des panneaux solaires.

Madagascar, un pays en chantier

L’édification de ces 38 immeubles s’inscrit dans le nouveau plan logements sociaux initié par le régime actuel. Hier, le Chef de l’Etat a réitéré que toutes les régions de la Grande île, sans exception, vont bénéficier de ce projet. Les travaux ont déjà débuté pour certaines localités, à l'exemple de Toamasina.  Il s’agit du premier Plan Logements d’envergure mis en œuvre depuis la première République.  La population malagasy n’a pourtant cessé de croître. Ce plan répond notamment au besoin des jeunes ménages d’habiter dans leurs propres logements. Il faut noter l’ampleur du projet. En comparaison, 285 logements ont été construits aux 67Ha, 6 immeubles sont sortis de terre à Analamahitsy et à Ambodin’Isotry depuis le régime Tsiranana. Le Président Andry Rajoelina a tenu à expliciter que l’édification de ces immeubles est une première étape et que d’autres espaces d’habitation, destinés à toutes les classes sociales confondues, suivront prochainement dans tout Madagascar.

Force est en tout cas de constater que les chantiers se multiplient à Madagascar. Pour ne citer que le Rova de Manjakamiadana, prévu être bouclé l’an prochain, ou encore l’Académie nationale des arts et de la culture à Ambohitsorohitra. Il y a aussi les chantiers de construction ou de réhabilitation d’infrastructures routières telles que la RN5 ou la RN44, les constructions de Trano mora et de buildings à Ivato, à Toamasina et à Mahajanga, les travaux d’implantation d’infrastructures d’adduction d’eau, ou la construction d’infrastructure pénitentiaire. Le visage du pays connaîtra un changement profond. Et cela sera perceptible dès l’an prochain.

La Rédaction

Fil infos

  • Dépistage du coronavirus - L'Etat malagasy va faire revivre des laboratoires à Tana et dans les Provinces
  • Lutte contre le coronavirus - Marc Ravalomanana désavoue ses députés
  • 29 mars 1947 - Une sobre commémoration au mausolée !
  • Détection rapide du COVID-19 - L’Institut Pasteur va former les biologistes malagasy
  • Lutte contre la propagation du virus - « Toutes donations sont les bienvenues »
  • Coronavirus - Les numéros verts à utiliser à bon escient
  • Mesures de confinement - L’Etat durcit le ton !
  • Pandémie de Covid-19 - Des actes citoyens suspendus
  • Crédit bancaire - Un moratoire établi pour le remboursement
  • Le Président Rajoelina rassure les populations des Régions

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff