Publié dans Politique

Assainissement de la Capitale - Le SAMVA bientôt de retour sous la tutelle de la CUA

Publié le dimanche, 15 décembre 2019

Rattaché au ministère de l’Eau depuis 2008, le Service autonome de maintenance de la ville d’Antananarivo (SAMVA) sera incessamment de nouveau sous la tutelle de la Commune urbaine d’Antananarivo.

L’annonce a été faite par le Président de la République Andry Rajoelina, samedi dernier, lors de la remise  de dons à ce service qui assure la gestion des ordures dans la Capitale Antananarivo. Le régime Ravalomanana avait adopté le décret ministériel 2008/599 en septembre 2008 et plaçant le SAMVA  sous tutelle technique du ministère de l’Eau.

La décision prise sous l’appellation de « restructuration » de cette structure en charge des ramassages d’ordures pour des motifs de « parallélisme des formes », fut pourtant interprétée comme un « coup bas » parmi tant d’autres à l’encontre du jeune maire de l’époque, Andry Rajoelina.

Une décision qui s’est retournée ces quatre dernières années contre Lalao Ravalomanana, la maire sortante de la Capitale, et épouse de l’ex-Chef d’Etat Marc Ravalomanana, laquelle a fini par déclarer son impuissance dans l’assainissement de la Capitale face aux montagnes d’ordures qui envahissent les rues.

Dons pour le SAMVA
35 camions, 175 bacs à ordures ainsi que divers équipements, ont par ailleurs été remis au SAMVA par l’Etat central samedi dernier, afin de contribuer au retrait des déchets et ordures à travers les six Arrondissements d’Antananarivo.

« Nous allons relever le défi d’une ville saine pour la population, vitrine du développement », a déclaré le Président Andry Rajoelina lors de la remise officielle de ces équipements. Le Président de la République d’ajouter que l’Etat prendra ses responsabilités dans l’assainissement de la Capitale et qu’il appartenait aussi à chaque citoyen de veiller à la propreté de la ville. Par ailleurs, à partir du mois de janvier 2020, plusieurs projets d’infrastructures tels que les douches, bassins et toilettes publiques aux normes seront aussi mis en place dans tous les Arrondissements d’Antananarivo.

La remise de ces dons permettra aux Tananariviens de souffler. Depuis quelques semaines, l’enlèvement des ordures dans la Capitale est rendu impossible par manque de matériel, selon le directeur général du SAMVA. En effet, l’insuffisance de bacs à ordures est criarde. En outre, pour collecter les ordures, ce service ne disposait que de 13 véhicules dont quelques-uns étaient loués.
Le Chef de l’Etat a aussi remis samedi les véhicules 4x4 destinés à la Préfecture et aux Districts d’Antananarivo.
La Rédaction

Fil infos

  • 29 mars 1947 - Une sobre commémoration au mausolée !
  • Détection rapide du COVID-19 - L’Institut Pasteur va former les biologistes malagasy
  • Lutte contre la propagation du virus - « Toutes donations sont les bienvenues »
  • Coronavirus - Les numéros verts à utiliser à bon escient
  • Mesures de confinement - L’Etat durcit le ton !
  • Pandémie de Covid-19 - Des actes citoyens suspendus
  • Crédit bancaire - Un moratoire établi pour le remboursement
  • Le Président Rajoelina rassure les populations des Régions
  • Coronavirus - Ihanta Randriamandrato souhaite plus de victimes
  • Secteur privé - Les entreprises optent pour le congé obligatoire

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff