Publié dans Politique

Présentation de vœux à Iavoloha - Trois institutions hôtes du couple présidentiel

Publié le mercredi, 08 janvier 2020

Dans la matinée et en début d’après-midi, trois institutions sont venues présenter, hier au Palais d’Iavoloha, leurs vœux au Président la République Andry Rajoelina et son épouse. C’est la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dirigée par son président Jean Eric Rakotoarisoa qui a ouvert le bal de cette journée de présentation de vœux en ce Nouvel an. Au couple présidentiel, Jean Eric Rakotoarisoa a souhaité plein succès pour la mission que le peuple lui a confié. « Que cette année 2020 soit pleine de réussite pour nous tous, et que ce soit la bonne pour l’émergence de Madagascar », a ajouté le président de la HCC. Le Chef de l’Etat s’est dit reconnaissant de ce geste effectué par les membres de la HCC et leur a souhaité également une pleine réussite dans leur travail quotidien. La présentation n’a duré qu’un quart d’heure tout comme celle de l’Assemblée nationale conduite par sa présidente Christine Razanamahasoa. Accompagnée par des députés de l’IRD et des indépendants, la première femme élue à la tête de la Chambre basse a profité de la cérémonie pour dresser les premiers mois d’activité de son institution. Par ailleurs, elle a demandé au Président de la République la création du fonds d’investissement parlementaire pour permettre aux députés de créer des infrastructures dans leurs circonscriptions respectives. A l’endroit des députés présents, Andry Rajoelina leur a promis qu’aucun District ne sera exclu du projet du développement. Les Collectivités décentralisées recevront le fonds d’aide du pouvoir central. Le locataire d’Iavoloha a réaffirmé à ses hôtes que la disponibilité de 5 milliards de dollars pour la construction ou réhabilitation des routes jusqu’au niveau des communes. Le chef de l’Etat Andry Rajoelina a souhaité que les députés jouent parfaitement leur rôle de porte-parole de la population et de transmettre à l’Exécutif ses besoins.

Les députés TIM ont brillé par leur absence à la cérémonie d’hier. Un de ses élus a annoncé avant-hier que cette rencontre est interdite par la Constitution d’où la décision du TIM de ne pas faire le déplacement. Un argument bidon en somme dans la mesure où il s’agit d’une présentation de vœux au couple présidentiel, le « Raiamandreny » de la nation, et non d’une rencontre politique. Il est étonnant d’entendre cette excuse de la part d’un élu étant donné que c’est une pratique courante et que ce n’est pas la première, ni la dernière fois, que les députés  accomplissent ce rite en début d’année.

A ces deux institutions qui sont venues lui présenter leurs vœux, le Président Rajoelina leur a demandé une franche collaboration pour atteindre l’objectif commun, le développement du pays.

Dans l’après-midi, c’est au tour du Gouvernement au grand complet d’adresser ses vœux au couple Rajoelina. A l’instar de la présidente de l’Assemblée nationale, le Premier ministre Ntsay Christian a également présenté le bilan de son équipe tout en s’excusant de la faiblesse de certains ministres qui n’ont pas pu suivre le rythme imposé. « Dans une équipe, il y a toujours les forts et les moins forts. Mais je vous remercie de votre abnégation et de votre collaboration pour la réalisation de notre programme durant cette première année », lui rassure le Président de la République.

Les trois institutions qui se sont rendues à Iavoloha, dans la journée d’hier, ont remis chacune un cadeau souvenir, comme il est d’usage en pareille circonstance, au couple présidentiel.
La Rédaction


Fil infos

  • Favoritisme et marchés fictifs - Une députée au pilori
  • « Plan Emergence » - La Turquie partante pour soutenir Madagascar
  • Les rues de la Capitale - Tout est à refaire
  • Libération « LEVA », fuite de Raoul Rabekoto Arizaka - Ô corruption, suspends ton… envol !
  • Parlement - Session extraordinaire à partir du 4 mars 2020
  • Rapport public du Tribunal financier d’Antananarivo - Un comptable de la CUA débiteur de 39 millions d’ariary
  • Cavale rocambolesque - Raoul Rabekoto Arizaka en fuite à l'étranger
  • Développement à grande vitesse - La mentalité encore à la traîne !
  • HVM - De mauvais élèves donneurs de leçons
  • Restitution des îles éparses - La position de Madagascar reste inchangée

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff