Publié dans Politique

Postes de haut responsable de l'Etat - Le Président Rajoelina lance un appel à candidatures

Publié le vendredi, 10 janvier 2020

L'heure du remaniement approche. Un changement qui, dans son sillage, apportera un lifting dans les postes de haut responsable d'Etat. Fait inédit, le Président de la République Andry Rajoelina lance un appel à candidatures à tous ceux qui ont la compétence et la volonté  pour œuvrer à l'émergence de Madagascar. Ils sont invités à se manifester, à partir d'aujourd'hui jusqu'au 24 janvier prochains, sur la plateforme mise en place à cet effet. Cette nouvelle approche pour dénicher « des talents cachés » dans plusieurs domaines prône l'équité, l'égalité de chance et la transparence.

Le renouvellement de la classe dirigeante tant sur le plan économique que social devient ainsi une réalité afin d'atteindre dans un délai raisonnable les objectifs fixés par le Président de la République. Le parachutage et le copinage ne seront plus de mise, place désormais à la compétence et bien évidemment à l'amour de la patrie. Les Malagasy, de Madagascar ou de l'étranger, sont ainsi sollicités de par leurs  compétences et savoir-faire à se mouiller le maillot en offrant leurs services pour le développement  de la Grande île.

Avec cette nouvelle procédure d'appel à candidatures, l'Etat offre une chance aux malagasy de haut niveau, dépités peut-être par la pratique politicienne du pays, de mettre leurs compétences à la disposition du pays en occupant des postes importants dans différents domaines d'activités.

Un cabinet de recrutement  assurera la sélection des candidats et sera confirmée  ensuite par un comité de validation. Ces deux étapes franchies, les sélectionnés passeront l'entretien avec les  principaux recruteurs. Il va sans doute que les soumissionnaires devront avoir la même vision que les dirigeants et épousent le programme élaboré par le Président de la République, l'Initiative pour l'Emergence de Madagascar (IEM) et adhérent à son slogan « ensemble rattrapons le retard de développement de Madagascar ».

La Rédaction

Fil infos

  • Hery Frédéric Ranjeva - Parmi les meilleurs avocats en France en 2021
  • Nouvelle loi sur la communication - Silence assourdissant de l’OJM
  • Modification de la loi sur les PAC - Le Gouvernement éclaircit
  • Général Charles Rabotoarison - Un des grands serviteurs de l’Etat tire sa révérence
  • Adoption de la loi sur la communication - « C’est l’aboutissement d’un long combat », dixit Lalatiana Rakotondrazafy A.
  • Remède injectable contre le Covid-19 - Coup d’envoi des essais cliniques à Andohatapenaka
  • Pharmalagasy - Une capacité de 15 000 unités de gélules CVO+ par minute
  • Loi de Finances rectificative 2020 - Le Sénat veut récupérer « ses » 7 milliards Ar
  • Président Andry Rajoelina - « Je suis toujours là avec les Malagasy »
  • Un millier de Malagasy bloqués à l'étranger - L'Etat attend l'opportunité pour les rapatrier

La Une

Editorial

  • Prise de conscience générale
    « Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! » Il semble qu’on assiste en ce moment à un certain éveil de conscience de la masse populaire sur la dangerosité de cet implacable virus. En cause, la recrudescence des tristes chiffres de la pandémie du Covid-19. Quelquefois, le malheur fait bien des choses. Au début, lors de la première intervention du Chef de l’Etat Rajoelina, ce vendredi 19 mars 2020, annonçant les premiers cas de contamination à Madagasikara, presque tout le monde n’avait pas pris au sérieux le danger réel qui guette le pays. Les détracteurs professionnels ainsi que les éternels sceptiques qui trouvent toujours l’occasion de douter de tout ce que Zandry  Kely dit, ne cessent de le discréditer. Les partisans de ces apprentis sorciers jouant le rôle d’opposition sous-estiment le péril qui pèse sur le pays et véhiculent le message selon lequel le nouveau coronavirus n’était qu’une pure manipulation politique de…

A bout portant

AutoDiff