Publié dans Politique

Mamory Ivato - Le Centre opérationnel Covid-19 inauguré

Publié le lundi, 23 mars 2020

Le Centre opérationnel Covid 19, sis dans l’enceinte du « Mining Business Center » à Mamory Ivato, a été inauguré hier dans la matinée par le Président de la République, Andry Rajoelina. Ce sera le centre névralgique des opérations destinées à lutter contre la propagation du coronavirus à Madagascar. Présidé par le ministre de l’intérieur et vice-présidé par le ministre de la Santé, ce centre - composé notamment de 12 ministères, du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes, de la Présidence et de la Primature - comprendra 5 cellules : informations, conduite, logistique, anticipation (manœuvres futures), communication. Ce centre de commandement sera également chargé de distiller les informations officielles et complètes sur la lutte contre la pandémie. Un point de situation sera émis depuis ce centre à partir de 13 heures chaque jour. Les déclarations quotidiennes du Président de la République à 20 heures, sur la TVM et la RNM, partiront également de ce lieu. Deux émissions que tous les médias de la Grande île sont tenus de retransmettre, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire en place dans le pays. Il a par ailleurs été annoncé durant l’inauguration que les sanctions contre ceux qui diffusaient des fausses nouvelles seraient renforcées. Ce centre a par ailleurs appelé au respect des mesures édictées par le Gouvernement.
Le centre est doté de 70 véhicules équipés de GPS déployés dans le cadre du suivi de l’état de santé et du respect des consignes de mise en confinement de la part des passagers ayant débarqué dans la Grande île récemment. Le centre opérationnel Covid-19 mobilise 1 410 médecins et 1 381 paramédicaux, et dispose de 11 ambulances et de 6 cliniques mobiles.

La Rédaction

Fil infos

  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle
  • Réhabilitation du Rovan’Antananarivo - Modernisation et non dénaturation du patrimoine
  • Epidémie du Covid-19 - Les Evêques appellent à une utilisation rationnelle des réseaux sociaux
  • Iles éparses - Une médiation africaine réclamée par les députés
  • Lutte contre le Coronavirus - Le Covid-Organics intègre le « Solidarity Trial » de l’OMS
  • Propagation du Covid-19 en Alaotra-Mangoro - Le Premier ministre exige plus de rigueur
  • Lutte contre le coronavirus - Buvez Covid-Organics !
  • Crise sanitaire - Pause sur les dépenses utiles mais non prioritaires

La Une

Editorial

  • Insulte diplomatique !
    De l’orage en l’air ! Les relations entre Madagasikara et la France traversent une zone de turbulence … diplomatique. Au regard des faits, on n’est plus au stade « d’incident » mais plutôt « d’insulte » diplomatique avec en toile de fond dominant le vieux contentieux relatif aux Iles Eparses. La pomme de discorde dans les relations franco-malagasy.Le processus de décolonisation de Madagasikara n’a pas abouti comme il se devait. La France, l’ancienne puissance coloniale maintient, mordicus, dans le giron de la République les cinq petites iles situées autour de la Grande île. Déterminée contre tout, elle ne lâche jamais Juan de Nova, Europa, Bassas da India, l’ile Tromlin et les Glorieuses.A l’époque coloniale, les Iles Eparses au même titre que les myriades de micro-iles (Nosy Be, Sainte-Marie, etc.) se trouvaient dans l’ensemble « Madagascar et Dépendances ». Une juste disposition territoriale qui relève de la réalité géographique et d’une légitimité naturelle et historique.A l’accession du pays…

A bout portant

AutoDiff