Société

Faravohitra - Une femme enceinte échappe à la mort

Publié le mercredi, 28 septembre 2016
Une berline a fait une embardée avant de partir en tonneau et finir sa course folle, les quatre roues en l’air. Cela s’est produit hier vers midi sur la rue glissante et en pavé, longeant  l’établissement scolaire d’Ampasandratsarahoby à Faravohitra. Malgré sa violence, le choc a épargné sa passagère, de surcroît en état de grossesse. 
Un début. La réforme du système de paiement pour les « taxis-be » débute. Le grand défi, cette fois-ci, sera d’instaurer un système de paiement électronique pour les transports publics de la Capitale. Proposé par des cabinets d’études privés, il s’agira de rendre électroniques les actuels tickets de bus dans la Capitale. Cela, grâce à l’utilisation d’un nouvel appareil conçu spécialement pour détecter les tickets, qui deviendra un outil indispensable à tous les usagers de bus, comme les téléphones portables et autres gadgets modernes.
Deux équipes constituées d’enfants de 8 à 12 ans se sont distinguées lors de la compétition « Tsikonina 2016 », dimanche dernier, lors de la finale qui s’est déroulée au jardin d’Andohalo. L’équipe « Dipoavatra sy tsilanindimilahy » a été la grande gagnante de ce concours de cuisine traditionnelle. Elle a réussi à la confection du menu typiquement malagasy « Ro mazava sy vary amin-dronono tondrahin-tantely ».
Une activité sexuelle précoce pour certaines, une envie de limiter le nombre de bébés pour d’autres… De plus en plus de jeunes filles et femmes malagasy ont actuellement recours aux méthodes de contraception pour différentes raisons. Les informations recueillies auprès du centre de soins médicaux Marie Stopes Madagascar ont indiqué un taux de 33 % de femmes ayant recours à ces différentes méthodes, regroupant des adultes mais aussi des adolescentes, allant de 13 ans à la quarantaine ou cinquantaine.
Onéreux. Contrairement au traitement du Sida qui est de plus en plus accessible dans la Grande Ile, le coût du traitement de l’hépatite est encore trop onéreux par rapport au revenu de la majorité des Malagasy. En effet, ce coût est indiscutablement élevé. Raison pour laquelle la plupart des personnes atteintes de l’hépatite à Madagascar préfèrent vivre avec plutôt que de traiter la maladie, bien qu’elles soient fortement exposées à la mort.
Un vaste espace est réservé aux artisans au Village de la Francophonie sis à Andohatapenaka. Il ne s’agit pas d’un espace provisoire pour l’artisanat malagasy mais d’un lieu pérenne dans la mesure où les marchands qui occupent depuis belle lurette le croisement d’Ambohitrimanjaka seront transférés définitivement au Village de la Francophonie.
Cinq inconnus se seraient introduits la nuit du vendredi dans le site du gisement d’or à Soamahamanina. En voyant ces personnes, les sentinelles de la Gendarmerie ont procédé à des tirs en l’air en guise de sommation. Quatre suspects ont alors pris les jambes à leur cou tandis que le cinquième s’est faufilé et caché entre des engins de terrassement, selon le rapport de la Gendarmerie.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent

Editorial

  • Quelle chance !
    Coup de théâtre ! Ravalomanana Marc n’est pas candidat. Finalement, il décline l’offre des caciques du parti (TIM) et celle du RMDM (plate-forme de l’opposition) qui voulaient le propulser au starting-block à l’élection communale à Antananarivo prévue ce 27 novembre 2019. Le suspens aura duré jusqu’à la dernière minute, au son de cloche de la clôture. En fait, Ravalomanana mit à sa place un jeune de trente-trois ans, Ny Riana Tahiry Randriamasinoro, administrateur civil de son état et secrétaire général de la mairie en cours. Un illustre totalement inconnu du bataillon ! Apparemment, Ravalo a omis de consulter l’état-major du parti, entre autres les députés. Il les a mis devant le fait accompli.  

A bout portant

AutoDiff