Publié dans Société

Village Voara d’Andohatapenaka - Un centre de prise en charge bien équipé

Publié le lundi, 29 juin 2020


Chose promise, chose due. Selon le Premier ministre, lors de son intervention télévisée du dimanche soir à la TVM, un lieu de dépistage et de conseils gratuits sera installé à partir de demain au Village Voara d’Andohatapenaka, et cela afin de recevoir 24h/24 et 7j/7 les personnes présentant des formes symptomatiques du coronavirus. Hier, à l’antenne de la Télévision Malagasy, le Général Elack Andrianjaka, coordonnateur du CCO - Covid-19 Ivato, quant à lui, a affirmé que ce centre de prise en charge sera doté d’équipements nécessaires dont l’installation serait prévue se tenir ce jour.  « Même si ce projet n'est pas directement du ressort du CCO, les responsables hiérarchiques sont déjà venus nous solliciter quelques matériels. Cela fait déjà quelque temps que l’Etat s’est apprêté à lancer ce centre d’accueil et de prise en charge. Donc, il faut désormais passer à son opérationnalisation », souligne-t-il.

A titre de rappel, le Centre d’infectiologie Charles Mérieux  (CICM) sera spécialement chargé d’effectuer des tests sur les personnes testées positives à l’issue des 12 à 14 jours d’auto-confinement. Cette mesure a été prise afin d’éviter les plaintes à propos de la lenteur au niveau de la publication des résultats. Etant donné que les personnes testées auront le choix entre aller directement à l’hôpital ou rentrer chez elles, des médecins assureront le suivi des traitements à domicile. Cependant, aucune information sur le nombre de personnels de santé déployés - lesquels sont actuellement en sous-effectif - n’a pu être obtenue  pour le moment. Il en est de même pour le nombre de dépistages à traiter par jour dont les résultats sont prévus être obtenus dans les 48 heures qui suivent. Toutes les autorités sanitaires sont en plein travail en ce moment. Aussi, face à cette annonce du chef du Gouvernement, les citoyens résidant dans les autres Provinces espèrent également bénéficier d’une telle organisation. Affaire à suivre !

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère
  • Campagne de vanille - Pressing des certains opérateurs

La Une

Editorial

  • L’autre pandémie !
    La pandémie de Covid-19 sème la terreur et plonge le pays dans le désarroi. A Antananarivo, le nouvel épicentre du fléau, on est partagé entre l’angoisse et l’impuissance. Bien que les données statistiques des dernières soixante-douze heures affichent un semblant d’éclaircie, on est encore loin  de l’orée. La guerre bat toujours son plein ! Selon des experts, voix autorisée, en la matière, la Ville des Mille est infestée de cet indésirable virus. La lutte se corse dans la mesure où les Tananariviens rechignent ouvertement à se plier au respect des consignes à même les plus élémentaires. Le geste barrière, la distanciation d’un mètre, la mesure la plus simple mais également la voie la plus facile au Covid-19 pour sévir est ignorée par l’ensemble de la population. Est-ce réellement par ignorance ou  par une volonté délibérée d’enfreindre la loi, comme d’habitude. Le respect du confinement total subit la résistance des gens. Avec…

A bout portant

AutoDiff