Publié dans Société

Intempéries - Lourd bilan dans le Nord et le Sud-ouest

Publié le mercredi, 23 janvier 2019

Le mauvais temps qui s’est traduit par les fortes pluies enregistrées ces trois derniers jours, a lourdement affecté la partie Nord mais aussi le Sud-ouest du pays. Dans le Nord, l’axe RN6 est coupé dans trois différents points dont Marivorahona, situé à 13 km d’Ambilobe, Beramanja, une localité sise à 28 km de cette même ville, et enfin à l’embranchement Ambilobe-Vohémar. A Maevatanàna, les écoles ont  dû fermer en raison des inondations qui ont touché le secteur inondable de cette ville. Toutefois, il n’y eut encore officiellement de gens sinistrés dans cette ville.

A Mahajanga, la forte houle a entreposé des débris ou autres fragments de pierres sur l’artère principale des bords de mer. Et pourtant, il ne s’agissait pas encore de vents cycloniques alors que les dégâts qu’ils ont occasionnés sur les infrastructures à Mahajanga, sont considérables.



A Morondava, dans le Sud-ouest, toute la zone littorale de la localité de Nosikely est sous l’eau. Hier, vers 8h du matin, la marée a submergé une bonne partie de la zone résidentielle et des bâtiments administratifs, sans parler des conséquences des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la Région depuis quelques jours. Hier, les pompiers et la Police municipale de Morondava se sont efforcés de sauver du matériel, ainsi que des archives de certains bureaux administratifs submergés.

F.R.


Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff