Publié dans Société

Antilin’i Madagasikara - 130 ans dans la promotion de l’éducation

Publié le mardi, 09 juillet 2019

 En 2023, l’association scoutisme au sein de l’église catholique de Madagascar ou « Antilin’i Madagasikara » célèbrera ses 130 d’existence. Une célébration qui sera entamée cette année à travers un projet pilote concernant la promotion de l’éducation spirituelle au sein de l’association. Cette décision a été prise durant la visite du parrain de l’Association scoutisme internationale au sein de l’église catholique dans le pays. D’après le responsable au sein de l’Antilin’i Madagasikara, ce projet de témoignage a pour objectif de réunir tous les anciens membres, les leaders qui se sont succédé durant ces années ainsi que les prêtres et les religieuses qui ont déjà vécu dans cette association.

Ils seront conviés afin d’intégrer le comité d’organisation de ce jubilé. L’association Antilin’i Madagasikara est membre de l’Organisation mondiale du mouvement scout, par le biais de la fédération du scoutisme à Madagascar. Afin de contribuer au développement des jeunes, elle met en avant la pédagogie du projet, la vie en petits groupes, la progression personnelle. Créés en 1923 sous le nom de scouts de France de Madagascar, les scouts catholiques malgaches ont pris l’appellation de Antilin’i Madagasikara à l’assemblée générale de 1957. Présents dans tout Madagascar, les jeunes garçons sont répartis en 4 branches : Lovitao (louveteaux) âgés de 8 à 11 ans, Mpianjoria (scouts) âgés de 12 à 15 ans, Mpamakilay (pionniers) âgés de 15 à 17 ans et enfin les Mpiandalana (routiers) âgés de18 à 21 ans. L’association contribue à l’éducation intégrale des jeunes garçons en les aidant à développer et à exploiter pleinement leur potentiel physique, intellectuel, social, spirituel, émotionnel, pour les éduquer à former leur caractère en tant qu’individu citoyen responsable.

Les actions menées par les scouts auprès de la population sont en général des activités de développement communautaires (assainissement, réhabilitation de bâtiments, etc.) réalisées en partenariat avec les paroisses. Le District de Toamasina réalise un programme d’alphabétisation auprès de la population rurale.

Recueillis par Anatra R.

 

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff