Publié dans Société

Accident d’une journaliste à Mahitsy - Le ministre de la Communication lance un appel à témoin

Publié le mardi, 23 juillet 2019

Le camion non identifié. La famille de Rova Raharimanana Ranohatra, journaliste au sein de la RTA, a subi un accident de circulation du côté de Mahitsy, samedi dernier, alors qu’elle venait d’assister à un mariage. « Nous étions derrière un mini-camion et avons demandé au chauffeur de le dépasser. Il a allumé son clignotant et s’est arrêté, c’est pourquoi nous avons circulé sans souci. Soudainement, il a bloqué la route en pressant notre voiture, sans issue, jusqu’à finir dans un ravin. Il a même donné un autre coup derrière notre véhicule, ce qui a aggravé notre chute en faisant des tonneaux jusqu’au fond », se souvient le mari de la journaliste. Elle a été la plus touchée dans l’accident, avec une fracture au niveau de la cuisse droite ainsi que des blessures sur le front et sur la main gauche. Pourtant, le chauffeur du camion a aussitôt pris la fuite, sans que personne n’ait pu noter sa plaque d’immatriculation.

« Nous lançons un appel à témoin afin d’identifier le camion qui a causé l’accident. Jusqu’ici, seule sa couleur blanche et sa bâche bleue constitue notre indice, mais des personnes qui étaient venues au secours des victimes pourraient avoir des informations », affirme Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, ministre de la Communication et de la Culture (MCC). C’était hier à l’HJRA, lors de sa visite pour encourager et apporter un soutien à la journaliste et sa famille.

Actuellement, la Gendarmerie d’Ambohidratrimo mène l’enquête sur cet accident. Quant au traitement de Rova, l’on attend actuellement les consignes des médecins. « Ils ont demandé notre permission pour tracter la cuisse, avant une éventuelle intervention chirurgicale. Je vous tiendrai au courant de la suite, surtout si un don de sang est nécessaire », s’exprime la journaliste avec un moral d’acier. « Le soutien de mes collègues, amis, familles et proches m’a beaucoup aidé à aller mieux et à me remonter le moral. Je vous suis très reconnaissante », ajoute-t-elle. Pour information, Rova a été accompagnée par son mari, sa fille et une nounou ainsi que par son beau-frère, belle-sœur et leurs deux enfants dans le véhicule accidenté. Les enfants se portent bien, sans séquelles graves, tandis que les autres s’en sortaient avec des chevilles qui déboitaient et des entorses.

Fil infos

  • Ministère des Affaires étrangères - Naina Andriantsitohaina prend congé de ses collaborateurs
  • Fondation d'Andry Rajoelina - Feu vert de la HCC
  • Changement climatique - Madagascar parmi les plus vulnérables
  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants

La Une

Editorial

  • Etat riche !
    Ntsay Christian, le Premier ministre de consensus, dès le moment où il débarqua à Mahazoarivo, au palais de la Primature, jugea nécessaire l'assainissement de l'Administration. Dans le viseur du PM, le patrimoine de l'Etat dont le parc automobile se trouve, en premier lieu, en ligne de mire. Nanti d'une volonté politique inébranlable, le nouveau Premier ministre a eu le courage d'ouvrir la boîte de Pandore.  

A bout portant

AutoDiff