Publié dans Société

Centre commercial à Antsirabe - Des employés indélicats volent leur patron

Publié le mercredi, 21 août 2019

Un grand centre commercial  de la capitale de Vakinankaratra a été victime d’un vol perpétré par ses propres employés. Dans la matinée du vendredi 16 août dernier, deux employés, M. et R., étaient chargés par leur patron de faire un versement en espèce d’un montant de 119 720 000 ariary à l’agence locale de la BMOI à bord de la voiture de la société.  « Un quart d’heure après leur départ, le patron du centre commercial a reçu un coup de fil de M. et R. comme quoi ils ont été attaqués par deux bandits en moto qui leur ont volé tout l’argent, en emportant avec eux le sac le contenant », narre le commissaire de police de la ville d’eaux. Les deux employés ont été les premiers suspects dans cette affaire qui sentait un coup monté. En effet,  la caméra de surveillance du centre commercial a bien enregistré les faits et gestes des deux hommes dès leur départ. Un autre employé, dénommé F., était lui aussi dans le coup dans la mesure où il était chargé de s’enfuir en moto avec le butin. Après des enquêtes et la reconstitution des faits, le dossier a été transféré hier au Parquet. A l’issue de leur audition, les trois employés indélicats ont été placés de suite à la prison d’Antsirabe en attendant leur procès.  De son côté, le propriétaire du centre commercial a pu récupérer une grande partie de l’argent bien que les trois employés aient pu tout de même soustraire plus de 100 000 ariary.
Jeannot Ratsimbazafy

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff