Publié dans Société

Session exceptionnelle du Baccalauréat - 97 136 candidats en lice !

Publié le mardi, 22 octobre 2019

Jour J. Tous les candidats recalés lors de l’examen officiel du Baccalauréat de cette année pourront participer à la session exceptionnelle à partir de ce jour jusqu’à samedi prochain. Sur les 167 097 candidats de l’enseignement général, présents lors de la session de la fin septembre jusqu’en début octobre, 69 961 ont pu décrocher leur diplôme, soit un taux de réussite de 42,75 % au niveau national. Les 97 136 candidats recalés pourront saisir leur seconde chance lors de la session exceptionnelle, quoi que celle-ci ne soit pas obligatoire, selon les confirmations du Pr Blanche Nirina Richard, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES). Aucun changement majeur n’a été adopté pour les organisations techniques de cette session. « Les candidats devront se servir de leurs anciennes convocations.

Ceux qui ont perdu les leurs ont dû chercher des duplicatas auprès de leur Office du baccalauréat respectif. Sinon, ils devront se munir de leurs cartes d’identité scolaires ou nationales afin d’accéder à leurs salles d’examen », ajoute un responsable au sein du MESUPRES. D’un autre côté, les 299 centres d’examen répartis dans toute l’île seront de nouveau ouverts. D’ailleurs, les noms des candidats seront inscrits dans les mêmes salles. Rappelons que les sujets d’examen pour la session spéciale sont acheminés depuis le week-end dernier, soit par voie terrestre ou par voie aérienne. La Présidence de la République s’est assurée de la prise en charge des frais y afférents ainsi que des autres dépenses liées à ladite session. A vos examens !
Recueillis par Patricia R.

Fil infos

  • Communales 2019 - Des nombreuses associations derrière Naina Andriantsitohaina
  • Stade de Mahamasina - Les Barea et le coach Dupuis demandent la réhabilitation totale
  • Chanson « Drako hely » - Clap de la fin !
  • Changement vers le développement - Une condition sine qua non
  • Milieu judiciaire malagasy - La grande muette !
  • Faniry Alban Rakotoarisoa - L’agression en guise d’arguments
  • Randriamasinoro Ny Rina - Quid de sa gestion financière de la CUA ?
  • Andry Rajoelina à l’inauguration de KFC - Un clin d’œil aux grands investisseurs étrangers !
  • Commission mixte sur les îles éparses - Des positions diamétralement opposées
  • Chanson « Drako hely » - La phrase de tous les dangers !

La Une

Editorial

  • L’imminence d’une fin !
    Un vieux riche exploitant terrien sentant la mort prochaine fit venir ses enfants (héritiers) et leur dit « travaillez, prenez de la peine c’est le fonds qui manque le moins ». De ses héritiers, il y en a qui ont pris au sérieux l’ultime message du vieux père et ont commencé immédiatement à travailler et faire fructifier le patrimoine sans attendre de disposer entre leurs mains tout l’argent nécessaire, tant mieux ! D’autres, à leurs dépens, ont pris à la légère et snobé le dernier message du vieux père. D’autres encore n’ont rien compris. Ils ne saisissent point les tenants et aboutissants de « l’ultime message ». Ils se trouvent totalement à côté de la plaque. Tant pis pour eux !  

A bout portant

AutoDiff