Publié dans Société

Recherche de Jo Willy Rabe - Mobilisation générale de la Police nationale

Publié le mardi, 22 octobre 2019

Le président directeur général de Sourcin voyage est devenu, en moins de 48 heures, la priorité de la section économique de la Police nationale. C’est en effet cette dernière, après les plaintes reçues contre Jo Willy Rabe, qui a lancé l’avis de recherche de ce Pdg qui a déjà fait parler de lui auparavant par l’entremise de JK groupe. Il s’agit de la vente à prix défiant toute concurrence des ordinateurs portables que bon nombre de personnes, qui en avaient commandé, n’ont pu prendre possession ni le remboursement de leur argent. Ce n’est ni plus ni moins que de l’escroquerie et d’abus de confiance.  Quelques années plus tard, Jo refait le même coup par le biais de « Sourcin voyage » qui vendait des séjours à l’étranger, Dubaï, Etats-Unis, Chine ou autres. Si d’autres ont pu faire le voyage sans encombre au début, certains grincent actuellement les dents puisque Sourcin voyage, en dépit du paiement intégral de la prestation, n’est plus en mesure de concrétiser leurs rêves. Une centaine de plaintes se trouvent sur la table des services de la Police nationale, Brigade criminelle et Police économique. L’avis de recherche lancé, la traque de Jo est lancée.
 

D’après les informations, l’arrestation de cet opérateur économique pas comme les autres mobilise une grande partie des éléments de la Police économique. Les responsables d’aéroports et ports de Madagascar sont informés de cet avis de recherche. Apparemment, les portes de sortie du territoire national sont fermées pour le Pdg de Sourcin voyage. Reste à savoir si elles sont hermétiques. Un autre point d’interrogation concerne la présence ou non du recherché à Madagascar. Là, les avis divergent étant donné que des voix affirment qu’il se trouve à Dubaï  alors que certaines jurent l’avoir encore vu dans la Capitale samedi dernier, plus précisément du côté de Faravohitra…..
La Rédaction

Fil infos

  • Communales 2019 - Des nombreuses associations derrière Naina Andriantsitohaina
  • Stade de Mahamasina - Les Barea et le coach Dupuis demandent la réhabilitation totale
  • Chanson « Drako hely » - Clap de la fin !
  • Changement vers le développement - Une condition sine qua non
  • Milieu judiciaire malagasy - La grande muette !
  • Faniry Alban Rakotoarisoa - L’agression en guise d’arguments
  • Randriamasinoro Ny Rina - Quid de sa gestion financière de la CUA ?
  • Andry Rajoelina à l’inauguration de KFC - Un clin d’œil aux grands investisseurs étrangers !
  • Commission mixte sur les îles éparses - Des positions diamétralement opposées
  • Chanson « Drako hely » - La phrase de tous les dangers !

La Une

Editorial

  • L’imminence d’une fin !
    Un vieux riche exploitant terrien sentant la mort prochaine fit venir ses enfants (héritiers) et leur dit « travaillez, prenez de la peine c’est le fonds qui manque le moins ». De ses héritiers, il y en a qui ont pris au sérieux l’ultime message du vieux père et ont commencé immédiatement à travailler et faire fructifier le patrimoine sans attendre de disposer entre leurs mains tout l’argent nécessaire, tant mieux ! D’autres, à leurs dépens, ont pris à la légère et snobé le dernier message du vieux père. D’autres encore n’ont rien compris. Ils ne saisissent point les tenants et aboutissants de « l’ultime message ». Ils se trouvent totalement à côté de la plaque. Tant pis pour eux !  

A bout portant

AutoDiff