Publié dans Société

Boulevard de l’Europe - Une fillette meurt broyée par un camion

Publié le mardi, 05 novembre 2019

Atroce, émouvant et particulièrement révoltant! C’est du moins ce qu’on puisse décrire de l’accident de circulation survenu vers 8h du matin à Tsaramasay, sur le boulevard de l’Europe, hier.  En voulant traverser la voie, une petite fille de 8 ans a été renversée et est passée sous un camion fou transportant des briques !
D’après la Police, la victime aurait succombé sur le coup en raison du très violent choc qui l’a notamment touchée au niveau de la tête. De toute façon, la vue de la scène montrant ce corps inerte, que les gens ont recouvert d’un linge, ne mérite pas d’être narrée tant elle peut choquer au plus haut point.
Sitôt après son arrestation par la Police, le chauffeur, un homme de 22 ans, a été conduit à l’hôtel de Police à Tsaralàlàna. Après l’enquête d’usage, il sera bientôt déféré au Parquet. D’après une information, la fillette étudie du côté d’Anjanahary. Puisque la maîtresse d’école n’était pas arrivée, les responsables de l’établissement ont alors pris la décision de renvoyer les élèves chez eux. C’était sur le chemin du retour que la mort a alors tragiquement emporté la victime.

Pour le moment, les circonstances exactes du drame n’ont pas été élucidées. Certains ont avancé que la fillette a été raccompagnée par un membre de sa famille. D’autres, par contre, ont affirmé qu’elle a marché seule sur cet axe particulièrement dangereux. Néanmoins, l’opinion est unanime sur un point : les camions qui circulent dans la ville ont été particulièrement meurtriers ces deux dernières semaines. « Trop, c’est trop ! Il faut que ça s’arrête ! Une mesure draconienne s’impose », enragent les observateurs. A part le drame  survenu à Tsaramasay hier, au moins trois motocyclistes ont été tués de façon dramatique d’un point à l’autre de la Capitale, tout cela ayant été le fait des camions.
Franck Roland

Fil infos

  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être
  • Naina Andriantsitohaina - Acta non verba
  • Nantenaina Rakotonirina - Un maire rassembleur
  • Défaite du TIM dans la Capitale - Autopsie d’une débâcle annoncée

La Une

Editorial

  • Impunité parlementaire ?
    Les députés ont adopté, en séance plénière, une résolution pour la libération de leurs pairs Hasimpirenena Rasolomampionona, élu à Fandriana et Raveloson Ludovic élu à Mahabo, incarcérés pour des affaires qui les concernent personnellement. Suite à la recommandation de la Commission permanente chargée de l'examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d'un député présidée par Rakotomalala Lucien, député élu à Morombe, les députés ont pris la résolution de libérer les deux élus. Le Bureau permanent est chargé de le transmettre à qui de droit. A charge pour le Gouvernement et la Justice de prendre leurs dispositions. Evidemment, le comportement pour le moins corporatiste crée des vagues.  

A bout portant

AutoDiff