Publié dans Société

Académie nationale des Arts et de la Culture - Promotion de toutes les disciplines artistiques

Publié le jeudi, 14 novembre 2019

Encourager la culture et les arts malagasy sur la scène internationale. Pendant des années, les arts et la culture et ont été négligés. Le département n’a pas été pris en compte et même mis à l’écart par les dirigeants qui se sont succédé. Comme c’est le cas des salles de cinéma qui constituent un patrimoine culturel et sont devenues actuellement des maisons de prière. Pourtant, la culture définit l’identité d’un pays et conserve son histoire. D’après le ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Andriatongarivo, les Malagasy possèdent divers talents artistiques non exploités dans le domaine de la musique, la danse, l’art pictural, le cinéma. Toutefois, nombreux n’ont pas l’opportunité de faire connaître leurs talents ou de les exploiter pour manque d’infrastructure. Afin de revaloriser la culture et les arts malagasy et favoriser l’émergence des talents cachés des jeunes artistes, toutes les disciplines artistiques seront rassemblées à l’Académie Nationale des Arts et de la Culture (ANAC). Elle sera construite  dans la cour du Palais d’Ambohitsorohitra et dont les travaux dureront 6 mois.

D’une valeur de 7 milliards d’ariary, l’infrastructure sera composée d’une salle de théâtre et d’exposition permanente et de 36 centres de formation pour le dessin, art oratoire, littérature orale, art de la scène, cinématographie et photographie, conservation du patrimoine  national. La création de cette ANAC a pour objectif d’encourager les jeunes à se consacrer à l’art et la culture. Pour les artistes qui ont vivement souhaité la construction d’une académie comme celle –ci dans le pays, la promotion artistique des talentueux consiste non seulement à la visibilité des œuvres artistiques mais aussi à créer un lien entre les artistes et les professionnels de l’art pour les aider à approfondir leurs connaissances dans ce domaine et à partager leurs talents avec les autres artistes et le public. Avant sa construction, une consultation nationale s’est tenue dans le pays au mois de mars dernier. Cette Académie sera un grand héritage pour la génération future avance le Président de la République, Andry Rajoelina durant la pose de la première pierre qui s’est tenue, hier.
Anatra R.

Fil infos

  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle
  • Réhabilitation du Rovan’Antananarivo - Modernisation et non dénaturation du patrimoine
  • Epidémie du Covid-19 - Les Evêques appellent à une utilisation rationnelle des réseaux sociaux
  • Iles éparses - Une médiation africaine réclamée par les députés
  • Lutte contre le Coronavirus - Le Covid-Organics intègre le « Solidarity Trial » de l’OMS
  • Propagation du Covid-19 en Alaotra-Mangoro - Le Premier ministre exige plus de rigueur
  • Lutte contre le coronavirus - Buvez Covid-Organics !
  • Crise sanitaire - Pause sur les dépenses utiles mais non prioritaires

La Une

Editorial

  • Insulte diplomatique !
    De l’orage en l’air ! Les relations entre Madagasikara et la France traversent une zone de turbulence … diplomatique. Au regard des faits, on n’est plus au stade « d’incident » mais plutôt « d’insulte » diplomatique avec en toile de fond dominant le vieux contentieux relatif aux Iles Eparses. La pomme de discorde dans les relations franco-malagasy.Le processus de décolonisation de Madagasikara n’a pas abouti comme il se devait. La France, l’ancienne puissance coloniale maintient, mordicus, dans le giron de la République les cinq petites iles situées autour de la Grande île. Déterminée contre tout, elle ne lâche jamais Juan de Nova, Europa, Bassas da India, l’ile Tromlin et les Glorieuses.A l’époque coloniale, les Iles Eparses au même titre que les myriades de micro-iles (Nosy Be, Sainte-Marie, etc.) se trouvaient dans l’ensemble « Madagascar et Dépendances ». Une juste disposition territoriale qui relève de la réalité géographique et d’une légitimité naturelle et historique.A l’accession du pays…

A bout portant

AutoDiff