Publié dans Société

Académie nationale des Arts et de la Culture - Promotion de toutes les disciplines artistiques

Publié le jeudi, 14 novembre 2019

Encourager la culture et les arts malagasy sur la scène internationale. Pendant des années, les arts et la culture et ont été négligés. Le département n’a pas été pris en compte et même mis à l’écart par les dirigeants qui se sont succédé. Comme c’est le cas des salles de cinéma qui constituent un patrimoine culturel et sont devenues actuellement des maisons de prière. Pourtant, la culture définit l’identité d’un pays et conserve son histoire. D’après le ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Andriatongarivo, les Malagasy possèdent divers talents artistiques non exploités dans le domaine de la musique, la danse, l’art pictural, le cinéma. Toutefois, nombreux n’ont pas l’opportunité de faire connaître leurs talents ou de les exploiter pour manque d’infrastructure. Afin de revaloriser la culture et les arts malagasy et favoriser l’émergence des talents cachés des jeunes artistes, toutes les disciplines artistiques seront rassemblées à l’Académie Nationale des Arts et de la Culture (ANAC). Elle sera construite  dans la cour du Palais d’Ambohitsorohitra et dont les travaux dureront 6 mois.

D’une valeur de 7 milliards d’ariary, l’infrastructure sera composée d’une salle de théâtre et d’exposition permanente et de 36 centres de formation pour le dessin, art oratoire, littérature orale, art de la scène, cinématographie et photographie, conservation du patrimoine  national. La création de cette ANAC a pour objectif d’encourager les jeunes à se consacrer à l’art et la culture. Pour les artistes qui ont vivement souhaité la construction d’une académie comme celle –ci dans le pays, la promotion artistique des talentueux consiste non seulement à la visibilité des œuvres artistiques mais aussi à créer un lien entre les artistes et les professionnels de l’art pour les aider à approfondir leurs connaissances dans ce domaine et à partager leurs talents avec les autres artistes et le public. Avant sa construction, une consultation nationale s’est tenue dans le pays au mois de mars dernier. Cette Académie sera un grand héritage pour la génération future avance le Président de la République, Andry Rajoelina durant la pose de la première pierre qui s’est tenue, hier.
Anatra R.

Fil infos

  • Kraomita malagasy - 505 milliards détournés par les anciens dirigeants
  • Stade de Mahamasina - Démolition des deux tribunes latérales hier
  • Culture à grande échelle dans le Bas-Mangoky - Ni vente ni location de terrains aux Arabes
  • Dirigeants de Communes - Le mari et l’épouse, élus maires !
  • Elections communales et municipales - 32 Communes à réorganiser
  • Medias - Le grand Franck Raharison n'est plus
  • Autosuffisance alimentaire - Objectif atteint plus tôt que prévu
  • Reboisement national - Le plus important à faire
  • Période de pré-remaniement - Ambiance malsaine dans l’air
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Des sénateurs fustigent Rivo Rakotovao

La Une

Editorial

  • Oiseaux rares
    « L’Etat malagasy recrute », tel est l’intitulé du communiqué officiel de presse émanant de la Présidence. L’Etat lance avec large diffusion un appel d’offres aux postes de hauts emplois. Un geste  révolutionnaire de la part des tenants du régime IEM qui entendent se démarquer des anciennes pratiques. La démarche vise à offrir les mêmes chances à tous les élites du pays. Un style de management de type anglo-saxon qui consiste à primer  l’excellence. Les principaux points des termes de référence de l’appel à candidature permettent à chacun de saisir l’esprit de la démarche et les objectifs à atteindre.  

A bout portant

AutoDiff