Publié dans Société

Changements climatiques - Du charbon écologique pour préserver les forêts

Publié le mercredi, 20 novembre 2019

La protection de l’environnement figure parmi les priorités de l’association Jeudi des femmes  entrepreneures. En tant qu’association qui œuvre dans la promotion de la communauté, celle-ci se préoccupe de l’avenir de la génération future, et cela face aux changements climatiques dont Madagascar est actuellement victime. Et pour cause, la déforestation et la dégradation des sols dont les conséquences sont importantes, accentuent la vulnérabilité de la population. Malgré l’interdiction de coupe, bon nombre d’habitants ont encore recours à cette pratique. Afin de lutter contre la déforestation massive et restaurer la végétation, il est primordial de créer des activités génératrices de revenus pour la population.

 

Dans cette optique, ladite association, en collaboration avec le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion féminine, a mis en œuvre le projet « Antsika ». A travers des ateliers sur la fabrication de charbon écologique, ses membres ont sensibilisé les gens, d’une part sur la protection de l’environnement et de l’autre, sur un autre genre de commerce qui ne cesse actuellement de s’évoluer. Ces évènements ont eu lieu dans le Fokontany de Tsararay, Commune de Fiaferana et à Ankadiaivo, Commune d’Alasora. D’après un technicien, l’objectif est de diminuer l’utilisation du charbon de bois qui est liée directement à la destruction de l’environnement, avec la coupe des bois de chauffe. Quant à la fabrication du charbon écologique, les matières premières utilisées sont faciles à trouver. Celles-ci sont fabriquées à partir des déchets ménagers et des produits agricoles. Pour ce faire, On les brûle. Puis, on les mélange avec de l’argile pour obtenir ainsi des petits cubes noirs à l’aide de moules. Economique, facile à utiliser et propre, cette initiative vise à freiner l’utilisation abusive des bois de chauffe et réduire la pression sur l’environnement.

Durant une période de 3 mois, relative à la durée du projet, l’association Jeudi des femmes  entrepreneures s’est concentrée sur trois thèmes, à savoir : l’éducation, la famille, l’environnement et la gestion de l’hygiène menstruelle des jeunes filles.

Anatra R. 

Fil infos

  • Concours d'entrée à l'INFA - « L'un des plus propres », dixit la ministre Ranampy
  • Intempéries - L'Etat déclare le sinistre national
  • Boeny et Betsiboka - Le Président Rajoelina accélère les actions de secours
  • Commune urbaine d’Antananarivo - 23 directeurs pour réaliser le veliranon’Iarivo
  • Banque européenne d'investissement - 173 millions d'euros investis dans le réseau routier malagasy
  • « Tana Water III » - Trois nouvelles stations de forage et de traitement d'eau en construction
  • Détournement de deniers publics - L’ex-ministre Maharante de nouveau éclaboussé 
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Honoré Rakotomanana attaque Rivo Rakotovao
  • Kraomita malagasy - 505 milliards détournés par les anciens dirigeants
  • Stade de Mahamasina - Démolition des deux tribunes latérales hier

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff