Publié dans Société

Ministère de la Communication et de la Culture - Des multiples évènements à Mahajanga

Publié le dimanche, 24 novembre 2019

Un week-end riche en activités dans la ville des Fleurs. Une grande délégation du ministère de la Communication et de la Culture (MCC) conduite par le ministre Lalatiana Andriatongarivo s’est rendue à Mahajanga en fin de semaine. Une occasion d’y mener de multiples évènements pour la valorisation de la culture d’une part et pour le renforcement de la communication de l’autre.

 

« Ndao hamaky boky »

Pour la promotion de la lecture. « Ndao hamaky boky » touche d’abord le milieu scolaire. Outre la présentation des bibliothèques auprès du MCC, la mise en place de la « malle tournante » ainsi que la formation des bibliothécaires au sein des écoles font partie des activités menées dans ce cadre. Les élèves de l’école primaire publique (EPP) Mahabibo ont été privilégiés, avec la remise de 400 livres provenant du ministère afin de les encourager à s’intéresser davantage à la lecture. Tous les établissements de Mahajanga peuvent également en bénéficier. Au niveau du grand public, ce projet ministériel inclut l’installation de bibliothèques mobiles ainsi que la mise en place de librairies de proximité, sans oublier les évènements afférents à la lecture accessibles à tous. D’un autre côté, la mise en place d’un centre de documentation et d’information auprès des institutions figurent parmi les activités auprès de l’administration.

Présentation du projet « Iray ihany isika »

Un grand carnaval au rendez-vous. Mahajanga a été en effervescence samedi dernier avec cette activité culturelle depuis l’Hôtel de ville de Mahajanga jusqu’au Bord de la mer, avec la participation de divers établissements scolaires, associations, branches ministérielles et représentants des collectivités territoriales décentralisées. Ce carnaval entre dans le cadre de la présentation du projet « Iray ihany isika », promouvant l’unité dans la diversité. Diverses animations se sont ensuite tenues au Bord, dont un flash mob suivi de la cérémonie des discours des autorités, une projection vidéo du projet ainsi que des spectacles avec des artistes de renom.

Séminaire sur le basculement vers la TNT

Ciblant les journalistes, les patrons de presse, les étudiants en communication et journalisme ainsi que les acteurs œuvrant dans ce domaine. Le périple de la MCC à Mahajanga a été une occasion d’y organiser un séminaire sur le basculement vers la TNT (Télévision numérique terrestre). Il s’agit d’une étape à franchir d’ici 2020 à Madagascar. Des étapes ont déjà été franchies pour ce faire, mais les procédures s’enchaînent. D’ailleurs, le séminaire à Mahajanga a été une opportunité pour le ministre de tutelle d’expliquer en détails, avec des photos et vidéos à l’appui, le processus de basculement. Intéressés, les participants n’ont pas manqué de poser des questions à ce sujet.

Visite du chantier de la maison de la culture

Comme les autres capitales des provinces, Mahajanga n’est pas en reste dans la mise en place de la maison de la communication et de la culture. Les travaux de construction y afférents sont actuellement achevés à 50%, selon les constats lors de la visite du chantier effectuée par la délégation du MCC dirigée par le ministre Lalatiana Andriatongarivo. Cette maison sera opérationnelle à partir de l’année prochaine…

Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Hery Frédéric Ranjeva - Parmi les meilleurs avocats en France en 2021
  • Nouvelle loi sur la communication - Silence assourdissant de l’OJM
  • Modification de la loi sur les PAC - Le Gouvernement éclaircit
  • Général Charles Rabotoarison - Un des grands serviteurs de l’Etat tire sa révérence
  • Adoption de la loi sur la communication - « C’est l’aboutissement d’un long combat », dixit Lalatiana Rakotondrazafy A.
  • Remède injectable contre le Covid-19 - Coup d’envoi des essais cliniques à Andohatapenaka
  • Pharmalagasy - Une capacité de 15 000 unités de gélules CVO+ par minute
  • Loi de Finances rectificative 2020 - Le Sénat veut récupérer « ses » 7 milliards Ar
  • Président Andry Rajoelina - « Je suis toujours là avec les Malagasy »
  • Un millier de Malagasy bloqués à l'étranger - L'Etat attend l'opportunité pour les rapatrier

La Une

Editorial

  • Prise de conscience générale
    « Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! » Il semble qu’on assiste en ce moment à un certain éveil de conscience de la masse populaire sur la dangerosité de cet implacable virus. En cause, la recrudescence des tristes chiffres de la pandémie du Covid-19. Quelquefois, le malheur fait bien des choses. Au début, lors de la première intervention du Chef de l’Etat Rajoelina, ce vendredi 19 mars 2020, annonçant les premiers cas de contamination à Madagasikara, presque tout le monde n’avait pas pris au sérieux le danger réel qui guette le pays. Les détracteurs professionnels ainsi que les éternels sceptiques qui trouvent toujours l’occasion de douter de tout ce que Zandry  Kely dit, ne cessent de le discréditer. Les partisans de ces apprentis sorciers jouant le rôle d’opposition sous-estiment le péril qui pèse sur le pays et véhiculent le message selon lequel le nouveau coronavirus n’était qu’une pure manipulation politique de…

A bout portant

AutoDiff