Publié dans Société

Développement du secteur de l'artisanat - Des artisans se fient au programme « Fihariana »

Publié le lundi, 02 décembre 2019

Pour la professionnalisation du métier d'artisanat. Cela a fait partie des objectifs de l'atelier de sensibilisation, d'accompagnement et d'encadrement destiné aux artisans. Les deux jours d'atelier, organisé par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, s'est tenu  le week-end dernier à l'IKM, Antsahavola. Une occasion pour les 90 artisans présents de s'informer sur le programme présidentiel « Fihariana » ainsi que d'échanger sur les perspectives de développement de leur secteur. Le financement d'une centrale d'achat ainsi que l'accroissement du nombre d'artisans bénéficiaires de ce programme présidentiel font partie des propositions venant des professionnels de l'artisanat lors de l'atelier.

A cela s'ajoute l'amélioration de la qualité des services sur l'accueil des artisans au niveau de la Direction générale de l'artisanat. L'organisation de plus de deux foires ou ventes-expositions sur l'artisanat dans les Chefs-lieux de province de Madagascar fait aussi partie des propositions. D'un autre côté, les artisans souhaitent renforcer l'échange de matières premières entre les Régions et les professionnels du secteur, outre la facilitation des procédures à suivre concernant l'exportation des produits artisanaux malagasy.

La mise en place de la culture entrepreneuriale et la promotion de l'esprit de perfection ont figuré parmi les objectifs de l'atelier à Antsahavola. Ainsi, une série de présentations axées sur la sensibilisation en ce qui concerne la qualité des produits, la promotion de la filière, le projet de décret relatif à la Chambre de profession et d'artisanat, suivi d'un vote de validation dudit décret approuvé à 99 % à l'unanimité par les artisans présents, s'y sont déroulées. Les techniciens du ministère de tutelle n'ont pas manqué de faire un exposé sur les matériels FABLAB. Ces derniers faciliteront le travail des artisans dans une très courte durée et vont rehausser le niveau de la qualité des produits artisanaux. Aussi, les nouvelles cartes « biométrique » et « électronique » des artisans ont été présentées à l'occasion.

Recueillis par Patricia R.

Fil infos

  • Kidnapping et blanchiment - Lex et consorts condamnés à 15 ans de réclusion criminelle
  • Restitution des îles malagasy de l’océan Indien - Rajoelina et Ratsiraka main dans la main !
  • Fleury Rakotomalala et Fanirisoa Ernaivo - Leurs dérives hystériques plombent l'aile de l'opposition
  • Communication médiatisée - Les députés votent la loi à l'unanimité
  • Restitution des îles éparses - Les Malagasy vont parler d’une seule voix
  • Un coup d'Etat en gestation - La France comme base arrière des comploteurs
  • Voiture administrative et location de l'Hôtel de ville - Les bourdes des dirigeants dénoncées !
  • Lalao Ravalomanana et Riana R. - L’heure de rendre des comptes !
  • Menace du TIM - Un pansement sur une jambe de bois
  • Vote historique - Tana élit un maire pro-régime pour la première fois !

La Une

Editorial

  • Non-évènement !
    Deux rigolos du microcosme politique local se rencontrent quelque part sous d’autres cieux. Deux personnages du genre énergumène ayant quelques points en commun trament ailleurs sous prétexte, dit-on, de dénoncer des fraudes électorales. Ils sont tous deux d’anciens Chefs d’Etat, et d’un. Ils ont fini chacun leur mandat en queue de poisson. En bref, des « indésirables » dans leur propre pays. De connivence avec quelques individus de la même « espèce », ils fomentent la pagaille ailleurs pour déstabiliser voire même renverser le régime en place. En réalité, leur manigance ne rime à rien. Etant des rejetés sinon des recalés pas plus lourds que le poids d’un brin de cheveu,  Ravalomanana Marc et Rajaonarimampianina Hery, car il s’agit d’eux, des « poids plumes », ne pèsent pas trop pour pouvoir renverser la tendance. Leurs gesticulations ne méritent même pas qu’on y prête attention. C’est un non-évènement ! Seulement, des observateurs avertis et pointilleux s’accordent à déduire…

A bout portant

AutoDiff