Publié dans Société

Attaque armée au Gloden Center Behoririka - 5 suspects dans le filet de la Police

Publié le mercredi, 04 décembre 2019

Les éléments de la Sûreté urbaine de Tananarive ou SUT ont interpellé 5 suspects dans le cadre de l'enquête à propos de l'attaque armée ayant visé le Golden Center de Behoririka, la nuit du 7 novembre dernier. En réalité, c'était le propriétaire de l'établissement qui a été visé. Les 7 bandits armés qui ont perpétré le forfait, ont à la fois abordé et menacé la victime une fois que celle-ci était sortie en dehors du batiment. Ils ont alors fait la main basse sur la somme de 1,7 milliard Fmg qui était sur la victime. L'argent était dans un carton. Les assaillants ont pris ensuite la fuite à bord d'un taxi. Le gardien les a accompagnés. Malgré l'alerte, les traces des assaillants restaient introuvables.

 

Pourtant, le visionnage des caméras de surveillance de l'établissement a permis de noter l'immatriculation du taxi. Le chauffeur fut retrouvé le 13 novembre dernier. Il fut placé en détention provisoire à Antanimora après l'enquête.

Plus tard, les enquêteurs ont pu remonter les traces du gardien à Mahajanga. Il avait encore sur lui une somme de 108 millions fmg. L'investigation de la Police s'est poursuivie dans la Capitale où elle a pu remonter progressivement la filière grâce à la dénonciation par le taximan. C'était dans ces circonstances que la traçabilité du chef de gang présumé, a été rendue possible. Lors d'une perquisition chez le concerné, la Police y a trouvé deux armes de poing et 7 munitions. Deux proches du suspect seraient également impliqués. Arrêtés le 2 décembre dernier, ils détenaient une somme de 25 millions Fmg, toujours parmi l'argent volé. Enfin, le propriétaire de la voiture fut arrêté à son tour lundi dernier. Celui-ci avait sur lui 55 millions Fmg. L'enquête se poursuit.

F. Roland

Fil infos

  • Gouvernement - Présentation imminente des nouveaux membres
  • Intempéries et inondations - Les opérations de secours militaires continuent
  • Concours d'entrée à l'INFA - « L'un des plus propres », dixit la ministre Ranampy
  • Intempéries - L'Etat déclare le sinistre national
  • Boeny et Betsiboka - Le Président Rajoelina accélère les actions de secours
  • Commune urbaine d’Antananarivo - 23 directeurs pour réaliser le veliranon’Iarivo
  • Banque européenne d'investissement - 173 millions d'euros investis dans le réseau routier malagasy
  • « Tana Water III » - Trois nouvelles stations de forage et de traitement d'eau en construction
  • Détournement de deniers publics - L’ex-ministre Maharante de nouveau éclaboussé 
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Honoré Rakotomanana attaque Rivo Rakotovao

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff