Publié dans Société

Cyclone Belna - 4 décès et 1 500 sinistrés

Publié le mardi, 10 décembre 2019

L'heure est au  bilan. Le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) dans la Région de Boeny a annoncé la mort de quatre individus suite au passage du cyclone Belna dans cette zone. Le District de Soalala a été ravagé à 90 % avec environ 1 500 sinistrés. Nombreuses infrastructures locales ont été emportées par le vent violent et n'ont pas résisté aux pluies engendrées. Quant à Majunga, les habitants au niveau des bas-quartiers, à savoir Tsararano, Ambalavola et Fiofio ont été déplacés dans le bureau du Fokontany « Maqua » dès lundi dernier. A l'heure où nous mettons sous presse, le bilan lié à la montée des eaux dans plusieurs Districts de la Région de Boeny fait état de 361 sinistrés, nous informe un correspondant.

 

D'après les informations communiquées par la Direction générale de la météorologie (DGM), le cyclone tropical Belna a été localisé hier à 15h, heure locale dans le District de Belo-sur-Tsiribihina et il s'affaiblit davantage. Le vent moyen qu'il apporte a été de 46 km/h avec des rafales de 65 km/h. Il s'est déplacé vers le Sud à une vitesse de 13 km/h. La prévision d'hier a indiqué que Belna sera dissout dans la partie Sud-est ou Ihorombe ce jour. Toutefois, de fortes pluies peuvent encore se produire durant cette journée, notamment sur Melaky, Menabe, Maintirano, Morafenobe, Antsalova, des localités et Régions qui sont toujours en alerte bleue. Quant aux habitants des Régions de Melaky et Menabe, une vigilance « fortes pluies » est encore à prévoir. Ailleurs, l'alerte est levée. Les usagers maritimes des côtes entre Besalampy et Morondava sont encore priés de ne pas s'aventurer en mer jusqu'à l'écartement total des dangers.

 

Fil infos

  • Gouvernement - Présentation imminente des nouveaux membres
  • Intempéries et inondations - Les opérations de secours militaires continuent
  • Concours d'entrée à l'INFA - « L'un des plus propres », dixit la ministre Ranampy
  • Intempéries - L'Etat déclare le sinistre national
  • Boeny et Betsiboka - Le Président Rajoelina accélère les actions de secours
  • Commune urbaine d’Antananarivo - 23 directeurs pour réaliser le veliranon’Iarivo
  • Banque européenne d'investissement - 173 millions d'euros investis dans le réseau routier malagasy
  • « Tana Water III » - Trois nouvelles stations de forage et de traitement d'eau en construction
  • Détournement de deniers publics - L’ex-ministre Maharante de nouveau éclaboussé 
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Honoré Rakotomanana attaque Rivo Rakotovao

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff