Publié dans Société

Actions humanitaires - « CARE » s’associe avec le secteur privé

Publié le vendredi, 13 décembre 2019

L’Organisme non gouvernemental CARE International à Madagascar et la Plateforme humanitaire du secteur privé (PSHP) ont officialisé leur partenariat en procédant à la signature d’une convention cadre dans la zone Galaxy, Andraharo. Ensemble, les deux entités œuvreront à sauver des vies à travers des actions humanitaires communes.

 

Œuvrant depuis des années dans la gestion des risques et des catastrophes et compte tenu de leurs aspirations communes à aider les familles vulnérables de la Grande île, l’ONG CARE International à Madagascar et la Plateforme humanitaire du secteur privé ont donc décidé de formaliser leur collaboration à travers différents projets et programmes. Les deux entités ont officialisé leur partenariat en procédant jeudi dernier à la signature d’une convention cadre dans la zone Galaxy, Andraharo. Ensemble, elles œuvreront à sauver des vies à travers des actions humanitaires communes. « La convention cadre prévoit le renforcement de leur collaboration pour sauver le maximum de vies en cas de situation d’urgence. Il s’agit notamment de la mise en commun des moyens et ressources, le partage d’informations, la coordination des interventions d’urgence sur terrain. A cela s’ajoutent le développement et le renforcement de leurs coopérations ainsi qu’un échange d’expériences », soulignent les deux collaborateurs.

En ce qui concerne CARE International, cet ONG apporte son soutien aux individus et aux familles des communautés les plus vulnérables. Il intervient et multiplie ses actions sur différents axes programmatiques qui sont la sécurité alimentaire, la gouvernance et l’autonomisation des femmes. Quant à la PSHP, ses missions se reposent sur la facilitation et la coordination des actions humanitaires de ses membres en vue d’une meilleure efficacité de ses actions, en coordination avec l’équipe humanitaire pays, tout en contribuant à la mise en œuvre de divers projets de développement (USAID/IMPACT,…)

A titre d’information, Madagascar fait partie des 25 pays au monde les plus exposés aux catastrophes naturelles. Chaque année, le pays subit en moyenne trois cataclysmes majeurs. En 2018, il a dû faire face à deux cyclones dévastateurs, à savoir Ava et Eliakim, la sécheresse ainsi que les épidémies de rougeole et de peste.

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Mairie d’Antananarivo - Les dix ennemis de Naina Andriantsitohaina
  • Fonction publique - 23 437 agents de l’Etat dans une situation délicate
  • Rencontres multiples avec le président de la CENI - Démenti du Chef de l’Etat
  • Gestion de la Commune urbaine d'Antananarivo - La Fermeté du maire souhaitée par les Tananariviens
  • Ny Rado Rafalimanana - Le cynique mystificateur est de retour
  • Postes de haut responsable - L’Etat veut créer sa base de données
  • Rivo Rakotovao - L’hypocrisie à son summum !
  • Loi sur les violences basées sur le genre - Feu vert de la Haute Cour constitutionnelle
  • Soavimasoandro - L’Etat redonne le terrain au rugby
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Résultats d’un audit attendus

La Une

Editorial

  • En selle !
    Les procédures d’usage de passation de service ayant été effectuées dans la journée d’hier jeudi 16 janvier, Franck Naina Andriantsitohaina, le nouveau maire élu, prend quartier à l’Hôtel de ville d’Analakely, le siège de la Mairie de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Il donne l’image réelle de quelqu’un, prêt pour un long périple d’une passionnante et noble aventure, qui monte en selle d’un « deux-roues ».  

A bout portant

AutoDiff