Publié dans Société

Jours fériés - Des week-ends prolongés pour cette année

Publié le jeudi, 02 janvier 2020

 Pour cette année 2020, la majorité des jours fériés, plus précisément 13 dates sur les 15 inscrites dans le calendrier, tombent en fin de semaine et week-end. Le 8 mars, célébration de la journée de la femme, le 29 mars, jour des martyrs,  le 24 mai de l’Id al Fitr, et la Toussaint du 1er novembre tombent un dimanche. Pour les autres dates restantes à savoir le 1er mai, jour du travail, le 26 juin fête de l’indépendance,  le 31 juillet de l’Id al Adha, le 25 décembre, Noël et le 1er janvier 2020, on pourrait profiter d’un long week-end de trois jours. Le 15 août, célébration de l’Assomption tombe cette année un samedi. Le jeudi de l’Ascension est célébré le 21 mai. Pour ce même mois de mai, quatre jours chômés et payés sont inscrits. Il n’y a pas de ponts en vue à moins que les autorités gouvernementales n’en décident.

Pour l’Id al Fitr  et Id al Adha, les dates du 24 mai et du 31 juillet sont encore provisoires mais comme d’habitude, le Conseil de ministres, ainsi que l’apparition de la lune détermineront les dates exactes. A noter que depuis l’année dernière, un décret gouvernemental adopte que ces fêtes musulmanes sont devenues chômées et payées comme d’autres fêtes religieuses.
 Recueillis par Anatra R.



Fil infos

  • 29 mars 1947 - Une sobre commémoration au mausolée !
  • Détection rapide du COVID-19 - L’Institut Pasteur va former les biologistes malagasy
  • Lutte contre la propagation du virus - « Toutes donations sont les bienvenues »
  • Coronavirus - Les numéros verts à utiliser à bon escient
  • Mesures de confinement - L’Etat durcit le ton !
  • Pandémie de Covid-19 - Des actes citoyens suspendus
  • Crédit bancaire - Un moratoire établi pour le remboursement
  • Le Président Rajoelina rassure les populations des Régions
  • Coronavirus - Ihanta Randriamandrato souhaite plus de victimes
  • Secteur privé - Les entreprises optent pour le congé obligatoire

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff