Publié dans Société

Circulation à Antananarivo - La Police de la route reprend ses fonctions

Publié le lundi, 13 janvier 2020

Aucune irrégularité ne sera plus tolérée. La suspension de la Police de la route (PR) depuis des mois sur le territoire national a été due à la propagation de la corruption dans ce domaine. Après de multiples changements mis en place au sein de la Police nationale, les agents de police chargés de la circulation routière ont repris leurs fonctions dans la Capitale. Ainsi, la lutte contre la gabegie sera renforcée. D'après le responsable au sein de cette entité, contrairement à l'ancienne disposition, tout a été renouvelé. A cet effet, ce ne sont pas tous les agents de police nationale qui exerceront dans ce domaine, mais seulement des agents sélectionnés et ayant suivi une formation.

Outre le badge, les panneaux, les gilets fluorescents, ces policiers disposent désormais d'un ordre de mission. Ainsi, un numéro sera écrit sur des panneaux afin de dénoncer toute forme de corruption ou effectuer des plaintes. Toutes personnes, témoins ou victimes d'une maltraitance ou abus de pouvoir perpétrés par les agents de police seront ainsi sollicités à appeler ce numéro qui est ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7. La ligne verte 117 sera bientôt ouverte pour tous les usagers de la route.

Des fiches de contravention infalsifiables

Auparavant, des agents de la circulation utilisent des fausses fiches de contravention afin de soutirer de l'argent aux automobilistes. Cependant, ces fiches seront désormais remplacées dans 2 ou 3 mois. Ces dernières seront éditées par l'Imprimerie nationale. Mais en attendant, le ministère de la Sécurité publique disposera de 1 000 feuillets infalsifiables pour Antananarivo. Afin de mener à bien la gestion de la circulation à Antananarivo Renivohitra, la Police nationale travaille avec la Commune urbaine à travers la mise en place des taquets d'arrêt. L'Armée malagasy y contribue également à travers l'utilisation des engins pour mettre les véhicules irréguliers en fourrière. Côté éducation, la sensibilisation des citoyens continue. La Police nationale a déjà mis à la disposition des usagers le Code de la circulation routière, visible sur les réseaux sociaux et sur son site web. Pour les autres Régions, la formation prendra fin cette semaine.

Anatra R.

Fil infos

  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte
  • Pédophilie - Un ex-membre du staff des Barea emprisonné !
  • Libération du député « Leva » - Des magistrats de Toliara au cœur d’une enquête
  • Corruption - Hausse des doléances contre les hauts fonctionnaires
  • Ny Rado Rafalimanana à Ambatondrazaka - La dernière filouterie
  • Ny Rado Rafalimanana - Pris en flagrant délit d'usurpation de titre
  • Rovan'Antananarivo - Réhabilitation assurée d'ici le 26 juin !
  • Député Razafindrazalia - Remise en liberté provisoire mais...
  • Décentralisation - Nomination de deux nouveaux gouverneurs
  • Escroquerie, faux et usage de faux, usurpation de fonction - Fleury Rakotomalala condamné à 5 ans de prison ferme et plus de 1,2 milliard de DI

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff