Publié dans Société

« Tagnamaro 2020 » - Des milliers de jeunes plants mis en terre

Publié le dimanche, 19 janvier 2020

Deux jours d’activités pour la préservation de l’environnement. Dans le cadre de la 11ème édition  du projet « Tagnamaro », initié par le ministère de la Communication et de la Culture (MCC), des centaines de collaborateurs issus de différents services de ladite entité se sont mobilisés ces deux derniers jours. Le premier projet « Tagnamaro » de cette nouvelle année 2020 est marqué par un reboisement, l’événement qui coïncide avec le lancement national des opérations dans le cadre du reboisement 2020. Samedi dernier, plus de 500 personnes issues du ministère de la Communication et de Culture, venant d’Antananarivo, se sont déplacées à Imerintsiatosika pour préparer les milliers de trous de plantation au niveau de la zone à reboiser.

Hier, à part les responsables qui se sont mobilisés à Ankazobe pour la même cause, une deuxième vague de personnel dudit ministère s’est chargée de mettre en terre 5 000 jeunes plants composés de deux espèces appelées respectivement « Acacia mangium » et l’eucalyptus citronné « Corymbia citriodora ». Selon Nampoina Ranarivelo, coordonnateur du projet « Tagnamaro », le suivi de ce reboisement va être assuré par une équipe de la station DIT basée à Imerintsiatosika et celle de la Direction centrale.

Par ailleurs, pour marquer la première année de ce projet, au mois de mars prochain, une nouvelle stratégie visant à répandre le mouvement va être appliquée. Le ministère de la Communication et de la Culture va renforcer la pérennisation et l’adoption de cette prise de responsabilité en répartissant tous les personnels issus de différentes Directions dans des zones distinctes.

K.R.

Fil infos

  • Tentative de déstabilisation du régime - Des politiciens profitent de la crise sanitaire
  • Covid-19 - La tisane CVO débarque au Moyen-Orient
  • Pandémie de coronavirus - Un millier de Malagasy coincés à l’étranger
  • Professeur Henri Rasamoelina - « Laisser un patrimoine à l’abandon enlève son caractère sacré »
  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim

La Une

Editorial

  • Re-voilà le loser !
    Ravalomanana Marc réapparaît. Il se réveille d'un coma après un « traumatisme crânien », suite aux terribles chocs à répétition dus à une série d'échecs depuis 2007. L'ancien Chef de l'Etat ne s'en remet pas. Etant un « oiseau » de mauvais augure, sa réapparition ne présage rien de bon ni d'utile pour le pays. Comme l'ours qui revient tout juste d'un long sommeil ou d'une longue hibernation, Ravalo n'est pas encore en pleine possession de ses capacités physiques et  intellectuelles. Il dit n'importe quoi sinon des bêtises. Plutôt, il peste des délires jusqu'à proférer des menaces à peine voilées. Au moins trois sujets brûlants embrasent l'atmosphère nationale.  

A bout portant

AutoDiff