Publié dans Société

Cancer du sein et du col de l'utérus - Les principales causes de décès des femmes malagasy

Publié le mardi, 04 février 2020

Chaque année, 18 074 nouveaux cas de cancer sont dépistés à Madagascar, selon la statistique de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Toutefois, les 4 services d'oncologie se trouvant dans le pays ne traitent en moyenne que 16 000 patients par an. Un tiers des décès par cancer sont dus aux 5 principaux facteurs de risques comportementaux et alimentaires, à savoir l'indice élevé de masse corporelle (obésité), la faible consommation de fruits et légumes, le manque d'exercices physiques (sédentarisme), le tabagisme (cigarettes et tabac sans fumée) ainsi que la consommation d'alcool.

30 à 50 % des cancers peuvent être prévenus  à travers la régulation des facteurs de risque, ainsi que la vaccination contre le HPV et le dépistage à temps. 50 % des cas enregistrés dans le pays sont des cancers gynécologiques dont celui du sein et du col de l'utérus. 13 % des décès sont causés par le cancer dont 30 % engendrent la mortalité chez les femmes. Afin de diminuer le taux de mortalité féminine, le ministère de la Santé publique a mis en place une stratégie encourageant les femmes à faire le dépistage. Avec un dépistage précoce et un traitement adéquat, les chances de guérison sont grandes pour de nombreux cas. De plus, tous les Centres hospitaliers universitaires (CHU) de Madagascar peuvent traiter cette maladie.  

Le 4 février est célébrée la Journée mondiale contre le cancer. Au niveau mondial, cette maladie constitue la deuxième cause de décès dont un décès sur 6. A travers le ministère de la Santé publique, Madagascar n'est pas en reste pour cette célébration dont le thème est « I am … and I will », signifiant « Je suis… et je le ferai ». Beaucoup d'efforts ont été réalisés dans le cadre de la lutte contre cette maladie mortelle, mais ils restent insuffisants afin de l'éradiquer. L'atteinte de cet objectif fixé par l'OMS et le Gouvernement malagasy nécessite donc la collaboration de tout un chacun.  Sur ce, la célébration pour cette année s'est focalisée sur la pratique des activités physiques afin de diminuer les risques d'être atteint du cancer. Ainsi, chacun devra faire des exercices physiques, au moins deux fois par semaine.

Anatra R.

Fil infos

  • Coronavirus - Les numéros verts à utiliser à bon escient
  • Mesures de confinement - L’Etat durcit le ton !
  • Pandémie de Covid-19 - Des actes citoyens suspendus
  • Crédit bancaire - Un moratoire établi pour le remboursement
  • Le Président Rajoelina rassure les populations des Régions
  • Coronavirus - Ihanta Randriamandrato souhaite plus de victimes
  • Secteur privé - Les entreprises optent pour le congé obligatoire
  • Coronavirus - Une prime de risque pour le personnel de santé
  • Mesures de restriction face au coronavirus - « Priorité à l’intérêt général », selon la CNIDH
  • Réquisition des Stations radio et TV - Dernier avertissement de Lalatiana Andriatongarivo

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff