Sport

L’équipe nationale malgache, les  « Barea » de Madagascar, ont dominé (3-1)  les « Crocodiles du Nil » du Soudan pour le compte de la première journée des qualifications  à la CAN 2019, dans la poule A, et occupe la deuxième place du groupe avec 3 points, +2, derrière le Sénégal (3points, +3).
La conduite dangereuse des dirigeants de la Fédération du sport automobile de Madagascar (Fsam) continue. A force d’appuyer trop fort sur le champignon, le staff dirigeant perd le contrôle du véhicule et  est en passe d’effectuer des dérapages mal maîtrisés.
Les Malgaches sont prêts. L’équipe nationale a bel et bien foulé le sol de Kartoum deux jours avant le grand choc. Les Barea de Madagascar affronteront « Le Faucon de Jediane » ou le «  Crocodile de Nil » du Soudan à El Obeid Stadium, situé à 450 km de la capitale soudanaise à partir de 21h.
Faneva Andriatsima, l’attaquant international malgache de Sochaux, a lancé fin mai une opération de crowdfunding et de vente de maillots. L’objectif du capitaine des Baréa est simple : que l’argent récolté profite à la sélection locale, aux jeunes et aux féminines. Car Madagascar ne roule vraiment pas sur l’or.
« Les Soudanais sont des joueurs très agressifs  donc il faut un équilibre dans la sélection. Parmi les 18 sélectionnés, j’ai décidé de faire appel aux joueurs qui ont du gabarit. C’est la raison pour laquelle j’ai appelé 14 expatriés et quatre locaux (ndlr : Njiva, Mario, Toby et Tantely).
Le championnat de Madagascar d’athlétisme sur piste s’annonce très agité du 9 au  18 juin prochains au stade municipal d’Alarobia.
Une lueur d’espoir s’annonce à l’horizon pour le footeux et les férus malgaches. Le classement Fifa a très peu évolué en ce mois de juin, mais le Brésil reste toujours leader. La Fifa a dévoilé ce jeudi son classement mensuel. Le Brésil occupe toujours la tête de ce classement mondial qui a très peu bougé au niveau du top 10. Ainsi, Neymar et ses coéquipiers devancent toujours l'Argentine et l'Allemagne. 

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff