Publié dans Sport

Tournoi de la diaspora - L'évènement reporté par CSM

Publié le lundi, 30 mars 2020

Une grande première, le plus grand évènement des rencontres nationales des sportifs de la diaspora n'aura pas lieu durant le weekend pascal. Pourtant, depuis ses 40 ans d'existence, c'est un rendez-vous incontournable des malagasy qui  se rencontrent à travers les tournois inter-villes, dans plusieurs disciplines et différentes catégories. Cette grande fête familiale s'est agrandie au fil des années. Mis à part le sport, le volet culturel de la RNS ou Rencontre nationale sportive est également grandiose avec plusieurs artistes malagasy à l'affiche pour la soirée de clôture et ce, réunissant des milliers de personnes.

 

Le CSM ou Collectif sportif malagasy organise cette année à Bordeaux une première édition du tournoi de la diaspora, les 11-12-13 avril pendant que la RNS se déroule à CERGY aux mêmes dates. Ce collectif est un concurrent direct de la RNS du fait que les membres de son comité ne sont que d'anciens de cette dernière.

Même avant la déclaration du Premier ministre français sur le prolongement du confinement jusqu'au 15 avril, le Comité d'organisation du tournoi de la diaspora a déjà pris la juste décision d'annoncer le report de son évènement et ce, depuis l'annonce d'un début du confinement dans deux villes à Madagascar.

« Compte tenu de la situation actuelle, nous CSM, avec tous les organisateurs, avons pris la responsabilité de reporter le Tournoi de la diaspora. Nous vous communiquerons les modalités très prochainement ... Nous tenons, d'ores et déjà, à remercier toutes les équipes et les partenaires pour votre collaboration et soutien », annonce-t-on dans un communiqué. Les remboursements des droits d'inscription d'une quarantaine de participants ont déjà même été déclarés pour ceux qui souhaitent se faire rembourser.

« Suite au report du Tournoi de la diaspora, nous allons procéder, selon vos souhaits, au remboursement des inscriptions sportives, restaurateurs et stadistes dans les prochains jours. On vous donnera des nouvelles dès que possible pour la suite, en attendant, prenez bien soin de vous. »

Le CSM souhaite tenir l'évènement au mois de juin durant le weekend de la fête nationale, si la situation s'améliore.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90

La Une

Editorial

  • Face-à-face mitigé
    La Session ordinaire des deux Chambres du Parlement bat son plein. Comme le stipule le texte fondamental, la première session se consacre essentiellement à l’examen et à l’adoption de la Loi de finances rectificative (LFR) de l’exercice budgétaire en cours et aux présentations des rapports d’activité de l’Exécutif devant le Parlement avec en toile de fond dominant le traditionnel face-à-face qui, au fil du temps, se transforme en « bras de fer » mettant aux prises élus du peuple et membres du Gouvernement.  

A bout portant

AutoDiff