Publié dans Sport

Equipementier des Barea - L’appel d’offres annulé, tout est à recommencer

Publié le dimanche, 24 mai 2020


Le processus de sélection du nouvel équipementier des Barea de Madagascar vient d'être stoppé par le comité exécutif (CE) de la fédération malagasy de football. La décision a été prise durant une réunion extraordinaire à Isoraka.
« On est trop peu à se concentrer sur le sujet. Cette importante tâche de choisir l'équipementier de la sélection nationale devrait être prise en charge par l'intégralité du comité », a révélé un membre, à sa sortie.  Et d’ajouter : « Beaucoup des membres du CE sont encore bloqués dans les Régions et ne peuvent rallier la Capitale  à cause du confinement. Et comme c’est une décision à ne pas prendre à la légère, il faut donc attendre que tous les membres de la FMF soient présents. En plus, les résultats de l'évaluation de l'appel d'offres se sont fortement heurtés à l'opinion publique.  En effet, l’une des raisons de cette annulation serait aussi les critiques de l’opinion publique sur le choix de la FMF. Le public qui a ouvertement réfuté la réponse du comité ad hoc qui était chargé du dossier.
« Quand la situation reviendra à la normale, la FMF reprendra tout à zéro et lancera un nouvel appel d'offres », conclut notre interlocuteur. Une deuxième réunion est prévue vers début juin.
Recueillis par E.F.


Fil infos

  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère

La Une

Editorial

  • CVO, qu'on se le dise !
    Des voix s'élèvent en Côte d'Ivoire, pays de l'Afrique occidentale, région subsaharienne, pour dénoncer l'efficacité du Covid-Organics (CVO) tout en balançant des propos injurieux, frisant la calomnie, à l'endroit du Chef de l'Etat malagasy Rajoelina Andry Nirina.  

A bout portant

AutoDiff