Publié dans Sport

Fédération malagasy de football - Raoul Arizaka toujours aux commandes

Publié le vendredi, 29 mai 2020

On l'a toujours pressenti. Malgré son absence au pays, après son départ en catimini pour l'étranger suite à l'avis de recherche lancé contre lui, Raoul Arizaka Rabekoto est toujours aux commandes de la Fédération malagasy de football (FMF). D'ailleurs, il était encore actif sur sa page Facebook quelques semaines après le lancement de l'avis de recherche. Comme s'il faisait semblant de l'ignorer.

 

Il est évident de croire qu'il y a anguille sous roche. Il serait naïf de croire qu'aujourd'hui il n'est plus président de cette instance, et la question qui se pose pourquoi les instances internationales de football telles la CAF (Confédération africaine de football) et la FIFA (Fédération internationale de Football) l'acceptent toujours comme tous les autres présidents un membre à part entière.

Le président de la Fédération malagasy de football (FMF), Raoul Arizaka Rabekoto, a participé ce jeudi à une visioconférence réunissant des présidents de fédérations africaines de football, ainsi que des responsables de la FIFA. Cette grande réunion à distance des présidents des fédérations africaines avec

les hauts responsables de la FIFA concernait l'avenir du football, tenant compte des impacts de la pandémie Covid-19. Autrement dit, malgré son statut de « Wanted », la FIFA lui donne toujours carte blanche pour mener à bien son activité en tant que président de l'instance nationale de football.

 Depuis le 26 février, parution d'un avis de recherche émis par le BIANCO (Bureau indépendant anticorruption), il est harponné par cette instance pour répondre à des enquêtes préliminaires y afférentes et diligentées suite à son poste d'ex-DG de la CNaPS. Dès qu'il a appris la nouvelle, Raoul Arizaka Rabekoto quitta le pays et est d'ores et déjà un homme recherché. Selon certaines sources, il s'est exilé au Québec tandis que d'autres disent qu'il est en Suisse. En tout cas, une réunion du comité exécutif de la FMF est prévue le 2 juin 2020.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère

La Une

Editorial

  • CVO, qu'on se le dise !
    Des voix s'élèvent en Côte d'Ivoire, pays de l'Afrique occidentale, région subsaharienne, pour dénoncer l'efficacité du Covid-Organics (CVO) tout en balançant des propos injurieux, frisant la calomnie, à l'endroit du Chef de l'Etat malagasy Rajoelina Andry Nirina.  

A bout portant

AutoDiff