Publié dans Sport

Football-Ligue 1 - Jérémy Morel, le retour gagnant

Publié le mardi, 14 mai 2019

Absent sur le terrain  depuis le 16 janvier, Jérémy Morel a effectué un come-back autoritaire avec l'Olympique Lyonnais, bien parti pour conserver sa troisième place synonyme de Ligue des champions. Titularisé en l'absence de Jason Denayer qui l'a relégué au banc des remplaçants cette saison, Jérémy Morel n'a pas apparu gêné par le manque de compétition face à Mario Balotelli. Titulaire face à l'Olympique de Marseille, le défenseur international malagasy a bien marqué son retour avec l'Olympique Lyonnais lors de la 36ème journée de la ligue 1 Conforma français en gagnant le match 3-0 au Vélodrome. L'OL figure à la troisième place du classement provisoire. Et l'OL affrontera Caen le 18 mai prochain. OL est bien parti pour atteindre l'objectif Ligue des champions, fort de quatre points d'avance sur son ennemi du Saint-Etienne, à deux matchs de la fin.

 

«  La satisfaction est également personnelle pour le Réunionnais qui honorait seulement sa dixième titularisation de la saison. "Ça fait toujours plaisir de retrouver les terrains après une si longue absence", avoue celui qui a parfaitement suppléé l'absence sur blessure de Jason Denayer, le défenseur belge, qui a placé Jeremy Morel  sur le banc des remplaçants depuis son arrivée dans l'OL.

« Je suis toujours sur le terrain, mais  ce n'est pas suffisant. C'est sûr que ce n'est pas simple. On essaie de se donner encore plus qu'avant aux entraînements pour espérer répondre présent si par bonheur on faisait appel à toi. »  Et d'ajoutera que « Je ne peux pas me permettre de lâcher, souligne-t-il. Je suis en fin de contrat aussi. J'ai plein de choses dans un futur proche. »

Une première participation à la CAN sous les couleurs de Madagascar attend l'internationale Franco-Malagasy. Après deux premières sorties sanctionnées de défaite avec les Barea, c'est surtout sa prestation dans  l'Olympico qui a certainement rassuré le sélectionneur Nicolas Dupuis. Sa présence en défense centrale des Barea, probablement au côté de Thomas Fontaine, du Stade de Reims, paraît une évidence du 21 juin au 19 juillet en Égypte. « Je me prépare aussi pour jouer ça. C'est toujours plaisant d'avoir des compétitions internationales ». conclut Morel.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff