Publié dans Sport

Football - Ligue des Champions CAF - Les Pamplemousses veulent se mettre à l’abri des Fosa

Publié le vendredi, 09 août 2019

L’équipe championne de Maurice place la barre très haut. Ayant déjà eu un aperçu du niveau de son adversaire, Pamplemousses SC a aussi de sérieux arguments dans ses rangs. La délégation mauricienne a débarqué à Mahajanga, hier, et veut mettre toutes les chances de son  côté. Les dirigeants du club mauricien ont injecté du sang neuf dans leur rang. On cite en particulier le dénommé Ludovic Lafoudre, ancien de l’ASPL 2000, et Jordan Résidu, de retour  au bercail après avoir joué à Pointes-aux-Sables.  Pour le match aller du tour préliminaire de la ligue des Champions de la Confédération africaine de football (CAF), qui se disputera à Mahajanga ce jour, à 14h30, le SC Pamplemousse veut se mettre à l’abri de la défaite devant le redoutable Fosa Juniors. « Nous avons des joueurs à la hauteur. L’équipe d’en face est très technique mais notre objectif reste le même. » Les trois fois champions de Maurice (2017, 2018, 2018), les hommes de Tony François, coach de SC Pamplemousse veut franchir un nouveau palier sur la scène continentale après avoir dominé le championnat mauricienn depuis plusieurs saisons. Malgré leur palmarès, les Mauriciens prennent très au sérieux les Fosa juniors.  « Le doute n’est pas permis pour nous. Nous voulons réaliser un bon résultat à Madagascar pour ensuite viser la qualification à domicile au match retour », explique Roopesh Neerunjun, le Team manager de Pamplemousses SC.


 Sang neuf  dans les rangs  Mais en contrepartie, l’équipe a perdu Brandly Zizi, le Malagasy, son buteur principal, en cours de route.  Les Nordistes ont également mis les bouchées doubles en recrutant un jeune buteur de la Grande île Aina Randrianaivomanana mais qui ne figurera pas encore avec l’équipe pour cette double confrontation. Rappelons que le vainqueur de ces deux équipes croisera le fer contre le Tout Puissant Mazembe au prochain tour. Un adversaire d’un tout autre calibre.
Recueillis par E.F

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff