Publié dans Sport

Football- Election FMF - Débat à la RNM: deux candidats présents

Publié le dimanche, 18 août 2019

Seuls deux candidats sur les cinq annoncés ont accordé de l'importance à l'émission-débat sur l'élection de la Fédération malagasy de football (FMF) à la Radio nationale malagasy, qui a eu lieu le samedi 18 aout de 10h à 12h.  Il s'agit du candidat numéro 1 Raoul Arizaka Rabekoto et le candidat numéro 2, Mohamad Abdillah Abdou. Ce sont les deux hommes qui ont pris leur courage à deux mains pour faire face aux journalistes de l'émission attractive « Ainga sy Hery », animée par  Daniel Randriamaro et Ratovoson Edward dit Rawest.

 

Pourtant, les émissaires de chaque candidat ont été prévus durant le tirage au sort sur l'existence de ce droit de parole à la station nationale, il y a plus d'un mois. La présence en personne du candidat lui-même était la seule condition pour y participer. Le candidat numero 3 Doda Andriamiasasoa, le numéro 4 Hery Rasoamaromaka et le numéro 5 Neypatreiky Rakotomamonjy n'ont pas répondu à l'invitation. Avant l'intervention téléphonique du public, les deux candidats présents ont pu faire une courte présentation de leur programme. Les points communs pour les deux hommes sont l'établissement d'une nouvelle formule de compétition et la construction des infrastructures. Ensuite, chacun a dévoilé la particularité de ses projets. Pour Raoul Arizaka Rabekoto, il faut se baser sur l'utilisation de la nouvelle technologie dans l'administration en commençant à la base.

Quant au candidat Abdillah, sa priorité est la réhabilitation du lieu de travail pour la fédération et pour toutes les ligues régionales, et équilibrer toutes les compétitions nationales au même niveau. Enfin, pour lui, la relation internationale vient après.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Tentative de déstabilisation du régime - Des politiciens profitent de la crise sanitaire
  • Covid-19 - La tisane CVO débarque au Moyen-Orient
  • Pandémie de coronavirus - Un millier de Malagasy coincés à l’étranger
  • Professeur Henri Rasamoelina - « Laisser un patrimoine à l’abandon enlève son caractère sacré »
  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim

La Une

Editorial

  • Re-voilà le loser !
    Ravalomanana Marc réapparaît. Il se réveille d'un coma après un « traumatisme crânien », suite aux terribles chocs à répétition dus à une série d'échecs depuis 2007. L'ancien Chef de l'Etat ne s'en remet pas. Etant un « oiseau » de mauvais augure, sa réapparition ne présage rien de bon ni d'utile pour le pays. Comme l'ours qui revient tout juste d'un long sommeil ou d'une longue hibernation, Ravalo n'est pas encore en pleine possession de ses capacités physiques et  intellectuelles. Il dit n'importe quoi sinon des bêtises. Plutôt, il peste des délires jusqu'à proférer des menaces à peine voilées. Au moins trois sujets brûlants embrasent l'atmosphère nationale.  

A bout portant

AutoDiff