Publié dans Sport

Jeux Africains - Escrime - La fille d’un ancien gardien de but de Scorpion en lice

Publié le lundi, 19 août 2019

Jennifer Rahariniaina est la nouvelle championne de Madagascar d’escrime 2019. Celle-ci est la fille de l’ancien gardien de but du temps de Scorpion de Madagascar. Il s’agit de Raharison Jean Chrysostome, plus connu sous le nom de Bota. Ancien joueur de DSA (1998-2006) puis de l’Uscafoot (2007 et le FCA Ilakaka (2008-2009),  avant d’aller évoluer à l’AS Excelsior. Il a mouillé le maillot pour l’équipe nationale avec 36 sélections.  la famille a le sport dans le sang, maintenant c’est au tour de Jennifer de prendre le flambeau. Une athlète prometteuse pour la discipline escrime.  Cela fait seulement 2 mois de pratique, dans ce sport, une première participation, et la voilà déjà sur le sommet national à  seulement 14ans. Elle avait  détrôné à Toamasina la double championne de Madagascar, Solange Razafindrazana. Mais l’aventure ne s’arrête pas là pour Jennifer Raharinaina, elle est dans l’équipe nationale d’escrime aux Jeux Africains de Maroc. 

Elle ambitionne de porter haut les couleurs nationales comme son père l’avait fait. L’escrime aux Jeux africains 2019 est à sa 1ère édition et c’est en tout honneur que Jennifer Rahariniana y participera. La compétition aura lieu du 26 au 30 août 2019. Elle disputera ce rendez-vous continental à coté de deux épéistes, ses compatriotes, d’autres prodiges de l’escrime malagasy,  Jolan Carla Andriamamonjy et Tonny Marco Andriamamonjy. Ces deux derniers seront à leur deuxième participation, car ils ont déjà disputé les Jeux Africains de la Jeunesse à Alger l’année dernière.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90

La Une

Editorial

  • Face-à-face mitigé
    La Session ordinaire des deux Chambres du Parlement bat son plein. Comme le stipule le texte fondamental, la première session se consacre essentiellement à l’examen et à l’adoption de la Loi de finances rectificative (LFR) de l’exercice budgétaire en cours et aux présentations des rapports d’activité de l’Exécutif devant le Parlement avec en toile de fond dominant le traditionnel face-à-face qui, au fil du temps, se transforme en « bras de fer » mettant aux prises élus du peuple et membres du Gouvernement.  

A bout portant

AutoDiff