Publié dans Sport

Football-Coupe de la CAF - Fosa juniors n’a pas fait le poids

Publié le lundi, 04 novembre 2019

L’équipe double championne de Madagascar fait définitivement une croix sur la compétition africaine de cette saison 2019-2020. La victoire de 2 buts à 0 à domicile n’a pas suffi pour se qualifier dans la phase de groupe, après les barrages de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). En effet, malgré l’avantage lors du match Aller, les Malagasy n’ont pas su  le garder. Les hommes de Titi Rasoanaivo ont débarqué à Berkane Maroc dans l’espoir d’aller plus loin et de rompre cette série maudite qui empêche le football malagasy d’aller au-delà des 16èmes de finale, une étape que la CNaPS Sport a déjà atteinte.

Mais le cauchemar refait de nouveau surface. L’équipe malagasy a été humiliée par celle marocaine à domicile sur un score sans appel de 5 buts à rien. Dès la première mi-temps, la Renaissance Sport de Berkane a vite oublié sa défaite de 2 à 0 lors du match Aller dans la Grande île.

En effet, lors du match retour, Fosa n’a pas fait le poids contre RS Berkane qui réalise une juteuse opération pour se qualifier dans la phase de groupe. « L’accident » face aux malagasy, une semaine auparavant, a été vite oublié. La RS Berkane menait déjà 3 buts à 0 à la pause (6'-26'-36'(P). Les joueurs de Fosa juniors sombrent et ne se relèvent plus, ils n’ont pu imposer leur jeu. De leur côté, les Marocains reprennent la deuxième période comme ils ont commencé dans la première mi-temps. Les buts marqués sont des mauvaises passes et erreurs de contrôle dont les Marocains ont profitées. Bref, l’équipe malagasy n’a fait qu’encaisser. Une équipe totalement méconnaissable durant le match.

E.F.

Fil infos

  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être
  • Naina Andriantsitohaina - Acta non verba
  • Nantenaina Rakotonirina - Un maire rassembleur
  • Défaite du TIM dans la Capitale - Autopsie d’une débâcle annoncée

La Une

Editorial

  • Impunité parlementaire ?
    Les députés ont adopté, en séance plénière, une résolution pour la libération de leurs pairs Hasimpirenena Rasolomampionona, élu à Fandriana et Raveloson Ludovic élu à Mahabo, incarcérés pour des affaires qui les concernent personnellement. Suite à la recommandation de la Commission permanente chargée de l'examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d'un député présidée par Rakotomalala Lucien, député élu à Morombe, les députés ont pris la résolution de libérer les deux élus. Le Bureau permanent est chargé de le transmettre à qui de droit. A charge pour le Gouvernement et la Justice de prendre leurs dispositions. Evidemment, le comportement pour le moins corporatiste crée des vagues.  

A bout portant

AutoDiff