Publié dans Sport

Football-Coupe de la CAF - Fosa juniors n’a pas fait le poids

Publié le lundi, 04 novembre 2019

L’équipe double championne de Madagascar fait définitivement une croix sur la compétition africaine de cette saison 2019-2020. La victoire de 2 buts à 0 à domicile n’a pas suffi pour se qualifier dans la phase de groupe, après les barrages de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). En effet, malgré l’avantage lors du match Aller, les Malagasy n’ont pas su  le garder. Les hommes de Titi Rasoanaivo ont débarqué à Berkane Maroc dans l’espoir d’aller plus loin et de rompre cette série maudite qui empêche le football malagasy d’aller au-delà des 16èmes de finale, une étape que la CNaPS Sport a déjà atteinte.

Mais le cauchemar refait de nouveau surface. L’équipe malagasy a été humiliée par celle marocaine à domicile sur un score sans appel de 5 buts à rien. Dès la première mi-temps, la Renaissance Sport de Berkane a vite oublié sa défaite de 2 à 0 lors du match Aller dans la Grande île.

En effet, lors du match retour, Fosa n’a pas fait le poids contre RS Berkane qui réalise une juteuse opération pour se qualifier dans la phase de groupe. « L’accident » face aux malagasy, une semaine auparavant, a été vite oublié. La RS Berkane menait déjà 3 buts à 0 à la pause (6'-26'-36'(P). Les joueurs de Fosa juniors sombrent et ne se relèvent plus, ils n’ont pu imposer leur jeu. De leur côté, les Marocains reprennent la deuxième période comme ils ont commencé dans la première mi-temps. Les buts marqués sont des mauvaises passes et erreurs de contrôle dont les Marocains ont profitées. Bref, l’équipe malagasy n’a fait qu’encaisser. Une équipe totalement méconnaissable durant le match.

E.F.

Fil infos

  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Nouveaux centres de traitement Covid-19 - « Il n'y a rien à craindre », selon le ministère de l'Intérieur
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !

La Une

Editorial

  • CVO, qu'on se le dise !
    Des voix s'élèvent en Côte d'Ivoire, pays de l'Afrique occidentale, région subsaharienne, pour dénoncer l'efficacité du Covid-Organics (CVO) tout en balançant des propos injurieux, frisant la calomnie, à l'endroit du Chef de l'Etat malagasy Rajoelina Andry Nirina.  

A bout portant

AutoDiff