Publié dans Sport

Football- FIFA - Gianni Infantino bientôt à Madagascar

Publié le lundi, 18 novembre 2019

Officialisé. Comme on l’a déjà mentionné dans notre journal vers la fin du mois d’octobre, la Fédération malagasy de football (FMF) a finalement annoncé l’arrivée du président de la fédération internationale de football (FIFA) à Madagascar, Gianni Infantino et ce, attendu au pays le 24 novembre prochain. Le principal objectif de son arrivée au pays est pour assister à la réunion des membres de la commission des associations, dirigée par Ahmad, vice- président de la FIFA et président de cette commission au sein de l’entité mondiale. Cet événement se déroulera à Mahajanga le 26 novembre prochain. Une quarantaine de personnes prendront part à la réunion dont les 17 membres composant cette commission des associations.

 

Les problèmes des associations membres vis-à-vis de l’Etat et l’amendement des textes qui régissent les associations membres ainsi que l’amélioration de l’administration du football seront au menu de cette réunion. En tant que hôte de l’évènement, le président de la FMF, Raoul Arizaka Rabekoto, sera convié à l’ouverture officielle bien qu’il ne participe pas en n’étant pas membre de la commission. « La lettre qui annonce l’arrivée du président de la FIFA Gianni Infantino ne nous est parvenue que le jeudi 14 novembre dernier. Son arrivée n’était pas dans le programme de la FMF. Mais après mon élection, je l’ai invité à venir au pays et il m’en a déjà fait la promesse. Et cela coïncide avec cette réunion », explique le président de la FMF. La visite est ainsi dans le cadre de la réunion de la commission et non suite à l’invitation du président Raoul Arizaka.

 Au programme du président de la FIFA, une visite de courtoisie au Président de la République Rajoelina au Palais d’Etat d’Iavoloha dans la matinée du 25 novembre, une rencontre avec les partenaires du football à Madagascar, les écoles de football, et de  l’infrastructure à Carion. Suivies d’une réunion avec les membres de la FMF.

Par ailleurs, l’amélioration des aides de la FIFA et le bon déroulement des projets seront au centre du débat. Le 26 novembre, il s’envolera pour Mahajanga.

Elias Fanomezantsoa

 

Fil infos

  • Adoption de la loi sur la communication - « C’est l’aboutissement d’un long combat », dixit Lalatiana Rakotondrazafy A.
  • Remède injectable contre le Covid-19 - Coup d’envoi des essais cliniques à Andohatapenaka
  • Pharmalagasy - Une capacité de 15 000 unités de gélules CVO+ par minute
  • Loi de Finances rectificative 2020 - Le Sénat veut récupérer « ses » 7 milliards Ar
  • Président Andry Rajoelina - « Je suis toujours là avec les Malagasy »
  • Un millier de Malagasy bloqués à l'étranger - L'Etat attend l'opportunité pour les rapatrier
  • Réouverture des frontières européennes - Les ressortissants malagasy écartés !
  • Restitution des îles Malagasy - Vers le renforcement de la revendication
  • Combat  pour les îles malagasy - Les pays de la SADC derrière Madagascar
  • Cas asymptomatiques du Covid-19 - Le traitement à domicile désormais autorisé

La Une

Editorial

  • Un grand pas !
    Neil Amstrong, sur la lune, s’exclamait dans un enthousiasme vivant et plein d’émotions quand il a pu réaliser son premier pas « Un petit pas sur la lune mais un grand pas pour l’humanité ! » La SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) prend fait et acte la requête de Madagasikara pour la restitution des îles Malagasy (Eparses) au sein du territoire de la République Malagasy. Notons que Madagasikara fait partie de fait et de droit de l’Organisation sous-régionale pour le compte de l’Afrique australe. Une organisation que l’ONU et l’UA dictent dans le processus de développement et du règlement des conflits  dans cette région. Conformément au principe de subsidiarité, cher aux instances supérieures onusiennes et africaines, l’ONU et l’Union africaine ne peuvent pas traiter directement les problèmes ou autres des pays africains sans passer par la structure de la sous-région et vice-versa aucun pays ne doit pas s’adresser directement à l’ONU…

A bout portant

AutoDiff