Publié dans Sport

COSAFA Men’s U20 - Le « fair-play » pour Madagascar

Publié le dimanche, 15 décembre 2019

Les hommes de Ruphin Menahely terminent à la pire des places à la « COSAFA Castle Cup » U20 qui s’est tenue au Lesotho. Après avoir perdu in extremis leur match de demi-finales face à l’Afrique du Sud, les Malagasy ont cédé devant l’Angola. Cette dernière a aisément écrasé Madagascar sur le score de 5 buts à 1 lors de la petite finale. Après cette défaite amère lors des demi-finales, les Barea U20 ne se sont donc plus remis de leurs déboires. Après avoir mené 2-0 à la pause, ils étaient égalisés 2-2 à l’issue du temps additionnel (90ème +2). Pour une équipe dont la plupart des joueurs n’ont pas d’expérience dans des matchs cruciaux notamment à l’international, ces derniers n’ont pourtant pas démérité de leur participation. De plus, il faut se rendre compte qu’un grand pays du football africain, l’Afrique du Sud, les ont battus.

Par contre, poussé par son orgueil contre la Zambie et donc privé de finale, l’Angola s’est bien rattrapé en s’adjugeant la médaille de bronze samedi au Nkoloma Stadium. Les Angolais, plus frais et mieux armés, se sont aisement imposés face à une équipe malagasy clairement fatiguée.
Cependant, après sa prestation, l’équipe de la Grande île n’est pas rentrée au pays les mains vides. Les « Baby Barea » vont se consoler avec le prix du fair-play, attribué par le Conseil des associations de footballeurs en Afrique australe (COSAFA).

La Zambie a ainsi remporté la « COSAFA Men’s U20 », la 12ème dans cette catégorie d’âge, en s’imposant devant l’Afrique du Sud (3-0). C’était samedi au Nkoloma Stadium, rempli comme un œuf pour l’occasion. L’Angola complète le podium après avoir nettement battu Madagascar plus tôt (5-1). Néanmoins, l’équipe malagasy était parvenue donc à sauver l’honneur grâce l’attaquant de la CNaPS, Arnaud Randrianantenaina (58ème) sur pénalty. Il boucle la compétition avec quatre buts inscrits à son actif.
E.F.

Fil infos

  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche
  • Emeutes à Ambilobe - Le meurtrier multirécidiviste à Tsiafahy
  • Kere dans l’Androy - Appels de détresse de la population
  • Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois
  • Abus de confiance - Ny Rado Rafalimanana devant le Parquet
  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff