Economie

Utilisation de grands moyens. Le rêve d’une filière « bambou » solide dans la Grande Ile sera concrétisé ce samedi 10 septembre prochain, à l’Hôtel de ville, Analakely. Un groupe de travail pour la promotion de la filière bambou (Gtb) sera officiellement mis en place à Madagascar. Celui-ci réalisera des activités sur terrain, qui sont encore très peu pratiquées malgré la mise en place de plusieurs projets depuis quelques années.
Les politiques relevant de la Facilité élargie de crédit (Fec) octroyée par le Fonds monétaire international (Fmi) à Madagascar incluent l’amélioration de la gouvernance économique. L’amélioration du système de gestion des finances publiques, notamment la passation des marchés, est essentielle pour une bonne gouvernance.
Une formation en comptabilité écosystémique du capital naturel se déroulera à Antananarivo du 21 au 30 septembre prochain. Organisée par l’Université d’Antananarivo, en collaboration avec le Projet Biodiversité de la Commission de l’océan Indien (Coi Biodiversité) et l’Union européenne (Ue), elle contribue au renforcement des capacités des pays insulaires de l’océan Indien.

Bois précieux - Baisse palpable du taux de coupe illicite

Publié le mercredi, 07 septembre 2016
Le taux de coupe illicite de bois précieux dans la Grande Ile connaît une baisse depuis plusieurs mois, avec un chiffre de 40 %, selon les statistiques reçues de l’Organisation « Wildlife Conservation Society » (Wcs), qui œuvre dans la conservation et la protection de l’environnement. Les pratiques de coupe illicite de bois de rose, bois d’ébène et palissandre, pratiquées surtout dans les aires protégées et réserves naturelles des Provinces, particulièrement dans la zone Nord-est de Madagascar, ont ainsi observé une diminution.

Services bancaires - Se rapprocher avec les militaires

Publié le mercredi, 07 septembre 2016
Entre 10 000 à 15 000 militaires disposent actuellement de compte et font des prêts bancaires. L’une des conditions d’attrait est la proposition des packs par les banques. Pour la banque Bfv-Société Générale, si auparavant, un pack ne comprenait que quatre produits, ceci peut atteindre dix actuellement. La formule « 10 produits en un » ne peut que ravir les clients.

Vulnérabilité dans le sud du pays - Les difficultés persistent

Publié le mercredi, 07 septembre 2016
L’enclavement de certaines zones favorise l’insécurité alimentaire. La hausse de prix des produits de première nécessité est souvent associée aux mauvais états des routes. Dans la Région d’Atsimo-Atsinanana, une nette amélioration de la situation alimentaire par rapport à la même période de l’année dernière est constatée.
Les récoltes de riz dans la Région de Vatovavy-Fitovinany ont permis d’augmenter le niveau des stocks en aliments de base des ménages ainsi que leur quantité vendue sur le marché. La pluviométrie a été favorable à la production. « Dans cette localité, le stock en riz est assez considérable. Grâce aux récentes productions agricoles, les réserves peuvent encore couvrir les besoins alimentaires au niveau des stocks des ménages pour une période d’environ deux mois et demi en moyenne. Avec la production issue de la campagne agricole de grande saison, la plupart des ménages au niveau de la Région disposent d’une quantité…

Fil infos

  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes

Editorial

  • L’épreuve du feu
    Un premier et le plus grand test de grandeur nature attend le Gouvernement Ntsay. Supposé être né d’un accord politique entre les grandes formations politiques, principalement le MAPAR, le TIM et le HVM, le nouveau Cabinet subit un examen crucial et complexe qu’il faille réussir. Tel un prévenu qui, au cours d’une épreuve, doit porter une barre rouge de feu et réussir à traverser un obstacle avec, et cela, sans se faire brûler, le nouveau Premier ministre est soumis à un test très  délicat : parvenir à publier dans les heures sinon les jours qui viennent du calendrier de l’élection présidentielle anticipée ! Un test éprouvant et très dur, cependant le salut de la Nation passe obligatoirement par-là !  Ntsay fait face à deux blocs naturellement ou  foncièrement inconciliables, contradictoires.

A bout portant

AutoDiff