Publié dans Economie

Transport aérien - Tsaradia lance son premier vol tout-cargo

Publié le mardi, 19 mai 2020

Une bouffée d'oxygène pour l'économie mais surtout pour la compagnie. Tsaradia, la filiale domestique d'Air Madagascar, lancera dimanche prochain son premier vol tout-cargo. Ce premier vol fera le pont entre Antananarivo et Sambava. « Aujourd'hui, force est de constater que la relance économique de Madagascar est impérative, et cela malgré le contexte de la pandémie qui sévit dans le pays. Dans cette optique, et suite à la demande grandissante des opérateurs économiques, un ATR sera désormais dédié au transport de tout type de marchandises. La capacité d'emport de l'appareil est de 5,5 tonnes, permettant ainsi de transporter des marchandises de manière rapide, fiable et en toute sécurité selon les normes règlementaires requises », a soutenu la Direction générale de la compagnie, hier, dans un communiqué. 

Auparavant, Tsaradia a déjà opéré des vols exceptionnels au cours des deux mois précédents, notamment le transport de kits médicaux et de personnel de santé, dans le cadre de la lutte contre le Covid -19 suite à la demande du Gouvernement malagasy, mais aussi des matériels de première necessité. 

Revenus

Cependant, ce vol sera le tout premier vol commercial dédié au transport de marchandises. « Ce vol tout-cargo sera une bouffée d'oxygène pour l'économie du pays d'une part, et d'autre part, il sera une réponse aux besoins des acteurs économiques malagasy face à la crise socio-économique et sanitaire qui persiste », rajoutent les responsables. En effet, les frets aériens seront les sources de revenu de la compagnie afin de lui permettre de se maintenir à flots jusqu'à la fin de cette crise. Il ne faut pas oublier que les vols intérieurs ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre pour éviter toute propagation du coronavirus dans tout Madagascar. Les opérateurs régionaux en tireront également des avantages. Certes, plusieurs entreprises régionales se retrouvent actuellement en rupture de stock. Ces vols leur permettront alors de se réapprovisionner plus rapidement et améliorer leurs revenus.  

Aussi, les équipes de Tsaradia ont pris les mesures sanitaires et de sécurité nécessaires afin de mener à bien ces opérations. Désormais, les clients peuvent contacter la compagnie pour toute demande de fret quel qu'en soit la nature, le poids, le volume et la destination de l'envoi. Les frets devront s'enchaîner en fonction de la demande. 

Rova Randria

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff