Publié dans Economie

Energie - La distribution de « kits solaires » comme projet pilote du Gouvernement

Publié le vendredi, 08 mars 2019

De l’énergie pour tous. Ce sera le thème choisi dans la mise en œuvre du projet d’électrification à Madagascar. Selon le constat établi, seulement 15 % de la population ont accès à l’électricité dans toute l’île. C’est pourquoi le Conseil des ministres qui s’est tenu jeudi dernier s’est préoccupé sur ce sujet. Les membres du Gouvernement ont adopté la distribution de « kits solaires » comme projet pilote lors de la réunion a Ambohitsirohitra, afin que la population malagasy ne vive plus dans l’obscurité.

A noter que ce nouveau dispositif comprend déjà une ampoule et une prise pour charger les téléphones. Comme il a été entendu lors de l’entrevue avec les représentants la Banque africaine de développement (BAD) mercredi dernier, cette institution de crédit octroie un financement s’élevant à un million de dollars afin de mener une étude des zones dont le raccordement de la JIRAMA ne pourra pas atteindre. Ces lieux marginalisés bénéficieront ainsi du kit. Elle se charge également de la distribution des kits solaires dans les zones concernées.

Trois types

 Le Gouvernement distingue trois types de kits solaires selon sa capacité d’alimentation. Le premier a une capacité faible et alimente uniquement le téléphone portable en dehors de l’ampoule. Quant au second, son énergie donne un accès supplémentaire à un ventilateur. Enfin, le troisième kit solaire a une capacité supérieure et peut alimenter les réfrigérateurs et les téléviseurs. Quant au prix, le montant fixé est abordable puisqu’il tourne autour d’un à deux dollars par mois, soit entre 3 500 à 8 000 ariary selon la variation du cours de change. En plus, le paiement sera facilité puisque la durée s’étale de 12 à 24 mois. Près de 200 000 personnes vont bénéficier de ce projet. Ainsi, le Gouvernement envisage un taux d’accès à l’électricité qui pourra atteindre jusqu’à 50 % de la population. L’économie nationale reprendra ainsi son souffle puisque l’énergie représente un moteur clé en matière de productivité.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Favoritisme et marchés fictifs - Une députée au pilori
  • « Plan Emergence » - La Turquie partante pour soutenir Madagascar
  • Les rues de la Capitale - Tout est à refaire
  • Libération « LEVA », fuite de Raoul Rabekoto Arizaka - Ô corruption, suspends ton… envol !
  • Parlement - Session extraordinaire à partir du 4 mars 2020
  • Rapport public du Tribunal financier d’Antananarivo - Un comptable de la CUA débiteur de 39 millions d’ariary
  • Cavale rocambolesque - Raoul Rabekoto Arizaka en fuite à l'étranger
  • Développement à grande vitesse - La mentalité encore à la traîne !
  • HVM - De mauvais élèves donneurs de leçons
  • Restitution des îles éparses - La position de Madagascar reste inchangée

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff