Publié dans Economie

ORTANA - Nouvel an malagasy dans le village de la soie

Publié le jeudi, 04 avril 2019

Marquer le Nouvel an malagasy en tourisme ! Chaque samedi, l'Office régional du tourisme d'Analamanga (ORTANA) organise une randonnée. Dans le cadre de la célébration du Nouvel an malagasy, l'office emmène ce samedi les amoureux de la marche au cœur de la colline royale d'Ambohidrabiby. Par rapport  aux différents parcours organisés par ORTANA, cette activité est destinée au grand public. En effet, le trajet mesure seulement 3,5 km tandis que la durée du parcours est estimée à deux heures de temps. Ces divers points montrent que le niveau de difficulté est facile et accessible pour tous. En dehors de la marche, les participants visiteront les musées et les lieux sacrés de la colline royale d'Ambohidrabiby.

Cette randonnée offre une occasion pour échanger avec les artisans car Ambohidrabiby est aussi appelé le village de la soie. Le roi Rabiby, lors de son règne, élevait du ver à soie sauvage et du ver à soie mûrier. Il a ensuite formé petit à petit ses peuples pour se lancer totalement dans la filière. Depuis, le village d'Ambohidrabiby et de Fonohasina (côté Nord-est de la colline) transforment la soie naturelle. Le village est ensuite devenu le fournisseur principal de soie dans l'Imerina de l'époque de Ralambo jusqu'à Ranavalona III. D'ailleurs, Rabiby est le premier roi à se vêtir de « Jaky mena », un tissu rouge de l'époque royale.

Malgré ce fort ancrage historique, la filière sériciculture reste sous exploitée. La transformation et le tissage sont réalisés sur la base de techniques anciennes c'est-à-dire principalement artisanales. Ses productions traditionnelles sont pour l'essentiel destinées au marché national. Au niveau du marché mondial, le prix du fil malagasy est deux à trois fois plus élevé par rapport à la soie en provenance de Chine. En ce moment, les artisans rencontrent des difficultés d'approvisionnement de matières premières, ce qui limite le développement du marché et du tissage.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff