Nos archives web

40 agents de surveillance de la voie publique (Asvp), 3 contrôleurs et 1 superviseur. Ces agents ayant la fonction de policiers administratifs vont désormais s’assurer de la gestion des parkings privés dans la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua), suivant l’arrêté municipal portant sur la création de ce Corps.

Transport - La Cellule d’intervention rapide suspendue

Publié le mardi, 26 avril 2016

Suspension. Le ministère du Transport a pris la décision de suspendre la Cellule d’intervention rapide (Cir), suite à la grève des transporteurs reliant les zones Sud de la Capitale au centre-ville, dont Iavoloha, Tanjombato, Ankadimbahoaka ou encore Andoharanofotsy. Les transporteurs des lignes 187a, 187b, 137, 172 et la ligne F ont effectué une grève, hier matin, refusant de transporter tout passager. La raison de cette grève : les abus perpétrés par des agents de la Cir, responsables de la circulation dans la Capitale. Les transporteurs ont dénoncé que les éléments de la Cir exigent une somme exorbitante pour que leur permis de conduire puisse être retiré au Commissariat central de Tsaralalàna, après une fraude effectuée par le chauffeur et entraînant le retrait de son permis par l’agent. Ces agents de la Police de la route font également des abus de pouvoir, et arrêtent parfois 

les véhicules même si leurs chauffeurs n’ont pas commis de faute, et cela, rien que pour leur soutirer de l’argent. Les transporteurs ont ainsi barré la circulation, hier, et ont refusé de reprendre leur travail tant que les éléments de la Cir continueront d’être opérationnels. 

Abus réciproques

Les abus de pouvoir perpétrés par la Cir ne sont pas des faits nouveaux. Plusieurs transporteurs de la Capitale grognent face à cette situation. Les transporteurs de la ligne E qui relie la Capitale à Ambohimangakely et Alasora avaient déjà laissé entendre la possibilité d’une grève, auparavant. L’exorbitance des sommes à payer pour les amendes et les contraventions sont les principales formes de ces abus. Les transporteurs dénoncent la mauvaise foi des agents de Police. Mais rappelons que ces dernier ne sont pas les seuls à effectuer des abus. Les infractions effectuées 

par les transporteurs dans la Capitale entraînent la lassitude des passagers et des automobilistes. Entre autres, les stationnements sur des lieux interdits à cet effet, les excès de vitesse et le non-respect des voyageurs. Les transporteurs n’hésitent pas à se livrer à toutes sortes d’infractions dès que les policiers ont le dos tourné. Quoi qu’il en soit, les usagers en sont toujours les victimes. Les habitants d’Andoharanofotsy, Ankadimbahoaka et des environs, qui ne s’attendaient pas à cette grève, ont dû marcher à pied pour rejoindre leur lieu de travail. Un consensus devra être trouvé entre les éléments de la Cir et les transporteurs.

 

Tiasoa Samantha

« Libérez notre ami » ! Tel a été le cri des marchands de rue et trottoir d’Analakely, dans la matinée d’hier. En fait, ils ont fait le tour de l’Hôtel de ville pour exprimer leur mécontentement quant à l’arrestation de leur pair, jeudi dernier.

Alors qu’à Madagascar, la démêlée judiciaire de la société Sûrete aéroportuaire de Madagascar (Samada) avec son associé initial dans la Compagnie de sécurité privée et industrielle (Cspi) Madagascar n’a pas encore connu son épilogue.

Le Général Florens Rakotomahanina veut nettoyer le tableau. Plus de manifestations non autorisées dans la Capitale, à partir de ce jour.

Le rapport de la Banque mondiale sur les évolutions économiques récentes souligne que l’Etat devrait améliorer l’efficacité de sa gestion financière, entre autres la crédibilité et le contrôle de l’exécution du budget. L’inefficacité du contrôle budgetaire constitue l’une des principales causes d’inefficience de la gestion financière de l’Etat.

La 6e édition du Salon de l’agroalimentaire et de la cuisine se tiendra au Palais des sports et de la culture, Mahamasina du 28 avril au 1er mai. Organisée par  Showbiz Company, cette manifestation se veut être une plate-forme de rencontre entre les professionnels de l’agroalimentaire.

About portant du 18- 04 -16

Publié le lundi, 18 avril 2016

La Une du 18 Avril 2016

Publié le lundi, 18 avril 2016

L’agriculture intelligente mise à l’épreuve. Madagascar est 5e au classement mondial dans la liste des pays les plus exposés aux risques dûs au changement climatique et le premier pays exposé en Afrique, d’après le bulletin de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao).

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Recherche par date

« July 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff