Nos archives web

A bout portant du 24-09-16

Publié le vendredi, 23 septembre 2016

Un homme de 44 ans a été retrouvé mort lundi après-midi dans son domicile à Farahindra, Commune rurale d’Ambohimanjaka, dans le District d’Ambohidratrimo. Le quadragénaire se serait volontairement pendu afin de mettre fin à ses jours.

Attention, au feu !

Publié le samedi, 24 septembre 2016

Les barons du régime sont-ils en train de tenter le diable ? Et cela, en jouant au feu, aussi bien au sens propre des termes qu’au figuré ! Quelques faits troublants nous amènent à nous interroger ainsi. Une question judicieuse qui traduit un sentiment profond d’inquiétude et de préoccupation dans la mesure où, si les cas sont avérés, le pays risque de glisser vers un terrain dérapant et dangereux. De graves incendies se déclarent, un peu partout, à travers l’île. Des pertes en vies humaines ont été constatées. Des tout- petits enfants ainsi que des personnes âgées en sont, parfois, victimes. Des habitations, même un village entier partent en fumée.

Ni arrêté, ni chez lui, ni plus au siège de la station Viva. Augustin Andriamananoro, ancien ministre durant la Transition, a disparu de la circulation. Son domicile a été perquisitionné dans la matinée. 

Après une nuit particulièrement agitée, Augustin Andriamananoro s’est présenté devant la presse hier dans la matinée au siège de la Station Viva à Ambodivona. C’est la dernière fois que le public l’a aperçu. Il a ensuite quitté les locaux de la station Viva en début d’après-midi selon les indiscrétions. 

La Une du 24 septembre 2016

Publié le samedi, 24 septembre 2016

Amélioration de l’accès aux vaccins. Le vaccin antirabique, pour les chiens et chats, coûtera 8 000 ariary, contre un prix normal allant de 50 000 ariary à 60 000 ariary. Un prix réduit expressément pour promouvoir la lutte contre la rage, dans le cadre de la célébration de la Journée internationale, le mercredi 28 septembre prochain. « Afin d’améliorer l’accès aux vaccins antirabiques, encore trop coûteux à Madagascar, celui-ci sera proposé à un prix de 8 000 ariary mercredi prochain, dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la lutte contre la rage. Cette journée sera célébrée à Andoharanofotsy », a expliqué Edosoa Glenn, docteur responsable de la lutte contre la rage. Andoharanofotsy ayant été choisi en raison de la détection d’un cas de rage humaine, il y a trois mois de cela et où la victime est  décédée. La sensibilisation des propriétaires d’animaux de compagnie, à vacciner ces derniers, sera renforcée pour la Journée internationale de la lutte contre la rage. La plupart des chiens et chats domestiques dans les foyers malagasy n’ont jamais été vaccinés contre cette maladie.

 

Le Guichet unique à l’exportation sis à Antanimena, espace Conquête, a ouvert ses portes le 29 juillet dernier. Cette nouvelle structure est ainsi fonctionnelle. Les départements ministériels qui y ont leurs représentants sont celui de l’Artisanat et de la Culture, le ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts, ainsi que celui du Commerce et de la Consommation.

Déraillement

Publié le vendredi, 23 septembre 2016

Un terrible accident ferroviaire se produisit, une trentaine d’années de cela à Calcutta (Inde). Un train dérailla, faisant quelque 200 victimes. Il s’agit du plus grave accident ferroviaire jamais enregistré, du moins l’un des pires, depuis le début du siècle dernier. Les faits, les rames se détachèrent des rails. Selon les avis des experts, trois causes principales se trouvent à l’origine de cet incident meurtrier. La vétusté des rames de wagons qui ne sont plus, en fait, en mesure d’assurer convenablement en qualité et en quantité le service exigé.

La compagnie de transport et logistique internationale Dhl Madagascar a fêté sa décennie à Sambava, dans la Région de Sava. Une délégation conduite par le directeur général de Dhl Madagascar, Mamy Rakotondraibe, s’est déplacée dans cette localité pour célébrer cet anniversaire. A cette occasion, des travaux d’extension et de rénovation ont été entrepris au niveau de l’agence de la compagnie à Sambava.

« Malgré nos discussions avec l’Administration, les opérateurs industriels ne sont pas suffisamment entendus. Lors des dialogues "public-privé" par exemple, les avis du secteur privé sont recueillis mais leur concrétisation manque. Le ministère de tutelle ne dispose même pas d’un budget conséquent pour appuyer le développement de l’industrie », souligne Christian Rajaosafara, vice-président du Syndicat des industries de Madagascar, lors d’un atelier à Maibahoaka, ayant comme thème : l’industrie, moteur du développement.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent

Recherche par date

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Editorial

  • Quelle chance !
    Coup de théâtre ! Ravalomanana Marc n’est pas candidat. Finalement, il décline l’offre des caciques du parti (TIM) et celle du RMDM (plate-forme de l’opposition) qui voulaient le propulser au starting-block à l’élection communale à Antananarivo prévue ce 27 novembre 2019. Le suspens aura duré jusqu’à la dernière minute, au son de cloche de la clôture. En fait, Ravalomanana mit à sa place un jeune de trente-trois ans, Ny Riana Tahiry Randriamasinoro, administrateur civil de son état et secrétaire général de la mairie en cours. Un illustre totalement inconnu du bataillon ! Apparemment, Ravalo a omis de consulter l’état-major du parti, entre autres les députés. Il les a mis devant le fait accompli.  

A bout portant

AutoDiff