Politique

Le député connu sous le pseudonyme de « Jaona Elite », sur les ondes de la radio Antsiva la semaine dernière, s'était extasié sur un soi-disant engouement populaire vis-à-vis de la visite effectuée dernièrement par le Chef de l'Etat à Miarinarivo.
L’avènement de la 4ème République a apporté son lot de nouvelles institutions à l’instar du Haut conseil pour la défense de la démocratie et l’Etat de droit (Hcdded), entre autres, qui attend d’être opérationnel, ou encore la Haute Cour de Justice. Par ailleurs, il y a aussi les autres institutions qui ont déjà vu le jour depuis la transition ou même avant, et qui semblent ne faire que de la figuration. 

Opposition Le Mmf se « décentralise »

Publié le lundi, 12 septembre 2016
Après l’annonce en fanfare de la formation de la plateforme à Anosy, le 2 septembre dernier, les membres du « Malagasy mivondrona ho an’ny fanorenana » (Mmf) ou Rassemblement des citoyens pour la refondation nationale ont enclenché la vitesse supérieure. En fin du week-end dernier, la plateforme d’opposition a commencé sa décentralisation en s’implantant à travers les « Fokontany » de la Capitale et plusieurs régions du pays.
Alors que, suite à sa sortie de l’Annexe B de l’Union européenne, on croyait que la Compagnie nationale de transport aérien allait maintenant reprendre son envol, il semblerait bien qu’il n’en est rien. Du moins en ce qui concerne le personnel. Ces derniers jours en effet, c’est l’effervescence au sein des employés d’Air Madagascar, en raison de rumeurs de plus en plus persistantes sur un présumé plan social des plus drastiques qui mettrait à la porte une grande partie d’entre eux.
Le démarrage rapide et la continuation de tous les travaux pour le bien-être de la population malagasy ont été ordonnés par le ministre en charge de l’Aménagement du territoire. Narson Rafidimanana a en effet haussé le ton. Après la polémique provoquée par la descente inopinée de l’ancien Président Marc Ravalomanana sur le terrain d’Andohatapenaka, objet de la construction d’une nouvelle gare routière, le ministre auprès de la Présidence en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Equipement (M2pate), s’est exprimé ouvertement « pour remettre les choses à leur place ». 

Presse écrite - « Freenews » entre dans la danse

Publié le jeudi, 08 septembre 2016
Un nouveau venu vient de grossir les rangs des quotidiens de la Capitale. « Freenews » a lancé son numéro 00, hier. « Votre quotidien, votre liberté », telle est la devise de ce nouveau journal qui veut se démarquer à travers la réalisation de grands dossiers d’investigation. Un terrain miné sur lequel peu de journalistes osent encore s’aventurer pour le moment.

Délestage - Aucune solution dans l’immédiat

Publié le jeudi, 08 septembre 2016
Le délestage a encore de beaux jours devant lui. C’est à cette conclusion qu’en est venue la plupart des observateurs après les déclarations du ministre de l’Energie par intérim, le Général Herilanto Raveloharison, par rapport au problème récurrent du délestage. De nouveau interpellé sur le sujet, le haut gradé en effet laisse entendre que l’Etat vient tout simplement de déterminer les origines du délestage actuel. « Le délestage n’est pas le seul problème de la Jirama », déclare-t-il.

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff