Politique

Une journée chargée. A seulement 48 heures avant le jour j prévu par les députés MAPAR et TIM pour la rencontre avec la population d'Antananarivo au parvis de l'Hôtel de ville à Analakely, plusieurs délégations de députés issus de ces deux formations politiques ainsi que des indépendants ont fait le tour des ambassades hier. Ils ont notamment été auprès de l'ambassade des Etats - Unis à Andranomena, à la résidence de France à Ivandry ainsi qu'au siège de l'Union européenne à Ankorondrano.

Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?

Publié le jeudi, 19 avril 2018
Le Président de la République , Hery Rajaonarimampianina, aurait quitté le sol national hier en fin d'après- midi. L'information a fait le tour des rédactions annoncant qu'il aurait pris le vol Air Mauritius vers une destination non déterminée. L'île Maurice serait la destination finale selon des sources tandis que d'autres avancent que ce sera la France. Les motifs de ce départ précipité du Président, accompagné des membres de sa famille, restent également inexpliqués dans la mesure où cette sortie à l'extérieur  ne figure nulle part dans le programme distillé par la Présidence de la République.
Les députés du Tiako i Madagasikara (TIM) et du Miaraka amin'ny Prézida Andry Rajoelina (MAPAR) vont déposer une plainte contre le préfet de police d'Antananarivo pour des menaces et une autre plainte de réserve contre X, a indiqué hier la députée élue dans le premier Arrondissement de la Capitale, Maître Hanitra Razafimanantsoa.

Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !

Publié le jeudi, 19 avril 2018
Certains artistes malagasy subissent dernièrement des abus des autorités. Un abus qui se manifeste par les annulations des concerts sans raison valable et crédible. Plusieurs groupes malagasy de renom ont été victimes ces derniers jours suite à des décisions intempestives des autorités. La semaine dernière, Black Nadia a vu son concert annulé suite à une note émise par un chef district dans la Région d'Itasy interdisant jusqu'à nouvel ordre toutes manifestations publiques dans sa circonscription.
Vexé au plus haut point ! Le président Hery Rajaonarimampianina n’a pas encore digéré le fait d’avoir été privé de parole lors de la cérémonie de béatification de Ramose Lucien Botovasoa à Vohipeno. Rappelons, en effet, qu’au terme de la cérémonie religieuse, l’Evêque de Farafangana, Gaetano Di Pierro a annoncé qu’il n’y aura pas de série de discours et que seul le président de la conférence épiscopale était tenu de faire une brève allocution au nom de tous les fidèles.
Coup de théâtre hier après-midi à Ambalavao Tsieniparihy. Les forces de l'ordre ont formellement interdit au président Marc Ravalomanana l'accès à l'intérieur de la cette ville d'importance moyenne située à une centaine de kilomètres au sud de Fianarantsoa. « C'est un ordre qui venait d'en-haut d'après les chefs militaires », a lâché le député Guy Rivo Randrianarisoa. Le parlementaire a accompagné le président national du parti Tiako i Madagasikara à cette occasion. L'ancien chef d'Etat a voulu rencontrer ses partisans locaux après avoir assisté à des discussions politiques dans la capitale de la Matsiatra Ambony en début de semaine.
L’Etat veut-il vraiment la guerre avec les églises chrétiennes en général et les catholiques en particulier ? La question se pose après qu’un chef de District de la Région d’Itasy a sorti une note affichée dans les bureaux des Communes interdisant les réunions et manifestations publiques dans sa Circonscription. L’Eglise catholique romaine (ECAR) est la principale victime de cette interdiction avec ses innombrables manifestations dans le but de collecter des fonds pour ses activités. N’empêche, l’Eglise FJKM l’est également avec la tenue du concert de Rossy, prévu pour ce week-end.  Coïncidence douteuse, la note du chef de District, certainement obligé…
Page 1 sur 162

Fil infos

  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire

La Une

Editorial

  • Encore intacte !
    Les quatre longues années d'absence d'Andry Nirina Rajoelina, ancien Chef d'Etat intronisé au moment de la Transition, n'ont pas eu raison de la popularité de ce jeune meneur d'hommes  auprès des Malagasy. Le capital-confiance dont il jouissait  n'a jamais fait l'objet de la moindre écorchure ni montré la trace d'aucune égratignure.

A bout portant

AutoDiff