Politique

Les médias libres tiennent bon et ne sombreront pas sans lutter. Après les nombreux échecs pour tenter de stopper l’adoption du Code de la communication au niveau des deux Chambres du Parlement, les journalistes libres ne désespèrent pas. Le Mouvement pour la liberté de la presse vient de jeter sa dernière carte sur le tapis. Les journalistes se sont adressés cette fois-ci directement au numéro Un de l’Exécutif. Une lettre, signée par le porte-parole du mouvement des journalistes, a été remise au Président de la République, avant-hier.
Le déferrement des prévenus impliqués dans l’affaire du double assassinat des époux septuagénaires, le week-end dernier à Ambaniala Itaosy, a pris fin hier. Trois accusés, notamment des gardiens qui travaillaient chez les victimes, ont été placés sous mandat de dépôt à Tsiafahy, tandis que la femme de ménage est envoyée à la Maison centrale d’Antanimora. Ce déferrement a donc duré deux jours, en raison du nombre des dossiers à étudier par le juge d’instruction.

Exploitation aurifère de Soamahamanina - Les activités continuent !

Publié le jeudi, 21 juillet 2016
Les activités mises « en stand-by » avant-hier par le Conseil de Gouvernement, dans un souci d’apaisement, continueraient de fonctionner à Soamahamanina. Les locaux dénoncent une tromperie du Gouvernement.

Des Chinois bien en sécurité…

Publié le jeudi, 21 juillet 2016
D’où vient la réquisition ? Nul ne le sait. Toujours est-il que les Chinois qui exploitent le périmètre minier de Soamahamanina peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Dans tous les cas, ils n’ont rien à craindre, ni des éventuelles attaques des « dahalo », encore moins de la soixantaine de journalistes « armés » de leurs seuls dictaphones et autres appareils de prise de vue.
La situation à Soamahamanina continue de faire couler beaucoup d’encre dans la presse. La société chinoise Jiuxing Mines a annoncé la suspension provisoire de ses activités. Une version contredite par la population locale. La mobilisation ne faiblit pas. En tout cas, les membres de la presse se donnent rendez-vous à Antanimena ce jour, avant de rallier la localité de Soamahamanina.

Attentat de Mahamasina - L’enquête au point mort

Publié le mercredi, 20 juillet 2016
J+24 après l’attentat à la bombe artisanale au Stade de Mahamasina ayant fait 3 morts, beaucoup de questions restent sans réponses. Le dernier attentat survenu en France dans la soirée du 14 juillet, Fête de l’indépendance française, amène les observateurs à s’interroger davantage sur l’issue de l’affaire pour Madagascar.

Réaction tardive du Gouvernement

Publié le mercredi, 20 juillet 2016
  Le Gouvernement a enfin réagi sur le conflit qui secoue la localité de Soamahamanina, depuis un bon moment. Une réaction tardive en raison notamment de la situation tendue qui règne sur le terrain, marquée par l’apathie gouvernementale. A en croire le communiqué de presse y afférent, le Conseil du Gouvernement d’hier se serait longuement épanché sur le cas de cette localité de Miarinarivo-Itasy.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff