Publié dans Politique

Lutte contre le coronavirus - Buvez Covid-Organics !

Publié le mardi, 19 mai 2020

L'épidémie liée au Covid-19 se propage de façon inquiétante à Madagascar. Alors que les cas confirmés ont déjà dépassé la barre des 300, un second décès vient d'être annoncé hier. La ville de Toamasina est désormais l'endroit qui enregistre le plus de cas. Dans son discours adressé au peuple malagasy, dimanche dernier, le Président Andry Rajoelina avait déjà révélé que les personnes qui viennent d'être dernièrement testées positives au coronavirus n'ont pas consommé le tambavy Covid- Organics. Des propos qui ont été moqués par certains détracteurs du régime sur les réseaux sociaux mais qui ne sont pourtant pas dépourvus de pertinence dans le contexte actuel.

Hier, lors de son intervention quotidienne sur la chaîne nationale, le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle a également affirmé que le ressortissant philippin qui avait succombé à la maladie n'avait pas pu bénéficier du protocole de traitement utilisé dans les centres hospitaliers du pays. Etant donné qu'il n'a pas été pris en charge au sein d'une clinique privée, il n'a donc pas reçu de soins à base du remède CVO. Contrairement aux autres pays du monde qui sont dans l'attente d'éventuels vaccins ou médicaments, Madagascar dispose d'un remède destiné à la prévention et le traitement du coronavirus. Les autres pays n'ont donc que les gestes barrières pour se protéger mais nous, nous disposons de cette décoction qui ne comporte ni risque ni effets secondaires. Mieux, grâce à des doses prises avec respect des indications, elle permet se renforcer notre système immunitaire. Outre les quelques contre - indications pour les personnes considérées comme vulnérables (hypertendues, diabétiques, femmes enceintes et allaitantes), le CVO peut être consommé sans le moindre risque.

Qu'est - ce qu'on attend alors pour en boire ? Puisqu'il y est toujours mieux de prévenir que guérir, la balle est dans le camp des citoyens. En faisant abstraction de toute animosité politique, chacun peut tout simplement choisir de se protéger. Bref : Buvez Covid- Organics ! Au pire, on souffrira d'une légère amertume gustative pendant l'ingestion mais au mieux, nous serons … immunisés.

La Rédaction

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff