Publié dans Politique

Naina Andriantsitohaina - A l’écoute des personnes âgées d’Antananarivo

Publié le lundi, 14 octobre 2019

Naina Andriantsitohaina a rencontré les représentants des personnes âgées des 192 fokontany de la Commune urbaine d’Antananarivo, en fin de semaine dernière, au Kianja maitso d’Analamahitsy. Une manière pour le candidat à l’élection du maire de la Capitale de Madagascar de faire preuve de respect envers ses aînés. L’occasion a été saisie par les « zokiolona » de confier leurs attentes et leurs desiderata au porte-fanion de l’Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina. L’assistance médicale gratuite, la réduction des frais de transport en commun, la création d’activité de subsistance notamment à cet égard ont été évoquées par les représentants des personnes âgées. Des appels qui ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Naina Andriantsitohaina affirme avoir bien pris note des doléances de ces ray-aman-dreny. Des parents qui ont par la suite offert leur bénédiction au prétendant à la magistrature de la Ville des mille.

La fin de semaine du candidat Naina Andriantsitohaina a été chargée samedi. Après la rencontre avec les personnes âgées, le candidat des Orange a eu un échange avec des natifs des 22 Régions de Madagascar, à son quartier général de campagne à Antanimena. Formulant leur soutien indéfectible au candidat, ces représentants de la population de la Grande île, dont nombreux habitent la Capitale, ont également évoqué quelques propositions pour la concrétisation du projet « Antananarivo tananantsika ». L’assainissement et le nettoyage auprès des fokontany, l’amélioration des conditions des travailleurs, la mise en place d’un standard de service pour faciliter la délivrance de documents, ont notamment figuré dans la liste des propositions soumises au prétendant à l’accession à l’Hôtel de ville d’Analakely.  Prônant l’ouverture et le rassemblement, le candidat Naina Andriantsitohaina a émis sa volonté de faire participer les Malagasy au développement de la Capitale. Un appel a été lancé aux jeunes à prendre leurs responsabilités car Antananarivo a besoin de changement, de développement, de propreté et de sécurité.
 La Rédaction

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff