Publié dans Politique

Naina Andriantsitohaina - A l’écoute des personnes âgées d’Antananarivo

Publié le lundi, 14 octobre 2019

Naina Andriantsitohaina a rencontré les représentants des personnes âgées des 192 fokontany de la Commune urbaine d’Antananarivo, en fin de semaine dernière, au Kianja maitso d’Analamahitsy. Une manière pour le candidat à l’élection du maire de la Capitale de Madagascar de faire preuve de respect envers ses aînés. L’occasion a été saisie par les « zokiolona » de confier leurs attentes et leurs desiderata au porte-fanion de l’Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina. L’assistance médicale gratuite, la réduction des frais de transport en commun, la création d’activité de subsistance notamment à cet égard ont été évoquées par les représentants des personnes âgées. Des appels qui ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Naina Andriantsitohaina affirme avoir bien pris note des doléances de ces ray-aman-dreny. Des parents qui ont par la suite offert leur bénédiction au prétendant à la magistrature de la Ville des mille.

La fin de semaine du candidat Naina Andriantsitohaina a été chargée samedi. Après la rencontre avec les personnes âgées, le candidat des Orange a eu un échange avec des natifs des 22 Régions de Madagascar, à son quartier général de campagne à Antanimena. Formulant leur soutien indéfectible au candidat, ces représentants de la population de la Grande île, dont nombreux habitent la Capitale, ont également évoqué quelques propositions pour la concrétisation du projet « Antananarivo tananantsika ». L’assainissement et le nettoyage auprès des fokontany, l’amélioration des conditions des travailleurs, la mise en place d’un standard de service pour faciliter la délivrance de documents, ont notamment figuré dans la liste des propositions soumises au prétendant à l’accession à l’Hôtel de ville d’Analakely.  Prônant l’ouverture et le rassemblement, le candidat Naina Andriantsitohaina a émis sa volonté de faire participer les Malagasy au développement de la Capitale. Un appel a été lancé aux jeunes à prendre leurs responsabilités car Antananarivo a besoin de changement, de développement, de propreté et de sécurité.
 La Rédaction

Fil infos

  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90

La Une

Editorial

  • Face-à-face mitigé
    La Session ordinaire des deux Chambres du Parlement bat son plein. Comme le stipule le texte fondamental, la première session se consacre essentiellement à l’examen et à l’adoption de la Loi de finances rectificative (LFR) de l’exercice budgétaire en cours et aux présentations des rapports d’activité de l’Exécutif devant le Parlement avec en toile de fond dominant le traditionnel face-à-face qui, au fil du temps, se transforme en « bras de fer » mettant aux prises élus du peuple et membres du Gouvernement.  

A bout portant

AutoDiff